Royal Air Maroc presse Dakar de reprendre Air Sénégal International

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 27 Février 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Rabat - La compagnie Royal Air Maroc (RAM) a demandé vendredi à l'Etat sénégalais de mettre rapidement en exécution la reprise sous son contrô le d'Air Sénégal International (ASI), qu'il avait annoncée en 2007.


    Royal Air Maroc presse Dakar de reprendre Air Sénégal International
    Fin octobre 2007, le Sénégal avait décidé de prendre le contrô le d'ASI, avec une participation de 75% aux dépens de l'actionnaire majoritaire RAM, dont la gestion "a montré ses limites", selon le ministère sénégalais des Transports aériens et terrestres.

    A ce jour, affirme la RAM dans un communiqué, l'Etat sénégalais n'a pas concrétisé son engagement de reprendre le capital et la gestion d'ASI, "rendant difficile pour le gestionnaire de continuer sa mission dans un manque total de visibilité".

    La RAM demande à l'Etat sénégalais "une feuille de route" pour le transfert d'ASI, souhaitant que ce transfert soit effectif au plus tard le 30 juin 2009, précise le texte.

    La RAM a prévenu qu'elle abandonnerait la gestion d'ASI dès la fin mars 2009, dans le cas où la feuille de route demandée ne serait pas disponible.

    Les travaux d'une commission mixte créée en novembre 2007 pour proposer les modalités de la reprise d'ASI ont été "interrompus unilatéralement" par la partie sénégalaise, affirme Royal Air Maroc.

    Le ministère sénégalais des Transports avait notamment reproché à la RAM "une perte cumulée de 12,9 milliards de francs CFA (environ 19,7 millions d'euros) au 31 décembre 2006 et plus de 11 mds FCFA (16,7 M EUR) pour le seul exercice de 2006".

    La RAM avait rétorqué que la décision du Sénégal de reprendre ASI était plutô t due à des "ambitions étatiques légitimes".

    Air Sénégal International a été créée en novembre 2000, avec un capital de 10,85 millions d'euros détenus à 51% par la RAM et 49% par l'Etat du Sénégal.

    Source : emarrakech.info

     

Partager cette page