Ruée des compagnies pétrolières vers le Maroc

Discussion dans 'Info du bled' créé par titegazelle, 10 Novembre 2013.

  1. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Ruée des compagnies pétrolières
    vers le Maroc


    [​IMG]
    Un puits de pétrole | afp


    Les investisseurs étrangers manifestent un intérêt croissant pour les réserves d'hydrocarbures offshores du Maroc, indique l'Oxford Business Group.
    Ces investisseurs, indique le cabinet d'intelligence économique basé à Londres, sont attirés vers le Royaume par différents facteurs, notamment les résultats prometteurs des études sismiques, et des conditions d'investissement attractives, soulignent les analystes de l'OBG.



    Grâce au forage de 10 nouveaux puits, prévu en 2013-14, le Maroc pourrait enregistrer une hausse significative de sa production de pétrole et de gaz à moyen terme, et ainsi réduire ses importations énergétiques et redresser une balance commerciale de plus en plus déficitaire, affirment les experts de l'OBG.

    Les compagnies pétrolières et gazières ont été actives dans le pays ces deux dernières années. Cinq d'entre elles se sont vu octroyer de nouveaux blocs, tandis qu'une série d'acquisitions et d'autres accords ont été conclus, ajoute l'OBG.

    Plusieurs groupes pétroliers internationaux, tels que Chevron, Total et Galp, mais aussi des sociétés indépendantes, notamment Genel Energy, Cairn Energy et Kosmos Energy, ont renforcé leurs opérations offshores, souligne la même source.


    D'après les données de l'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), citées par l'OBG, jusqu'à 10 puits offshore devraient être l’objet de forage exploration en 2013-14, soit deux fois plus que le nombre des opérations effectuées lors de ces 10 dernières années.

    Et d'ajouter que la société "Cairn Energy", basée au Royaume-Uni, a renforcé sa présence au Maroc grâce au rachat de Nautical Petroleum en juin 2012, scellé par une prise de participation de 37,5 pc dans la licence Juby Maritime, qui englobe la découverte de pétrole lourd sur le site de Cap Juby, le premier grand gisement découvert au Maroc.

    Par la suite, en août 2012, Cairn a acquis une participation de 50 pc dans le bloc de Foum Draa, et obtenu le statut d'opérateur, moyennant un investissement de 44.1 millions d'euros destiné à financer le forage d'un puits exploratoire.

    Conditions favorables à l'investissement

    Pour sa part, "Genel Energy", une société anglo-turque indépendante, a obtenu une participation de 37,5 pc dans la licence Juby Maritime en 2012, grâce à l'acquisition de "Barrus Petroleum", rappelle l'OBG, précisant que des récents tests menés dans le bloc Cap Juby montrent la présence de pétrole et de gaz.

    La compagnie "Genel" devra lancer des travaux d'exploration en 2014 dans son bloc Sidi Moussa, dans lequel elle détient depuis fin 2012 une participation de 60 pc, soit 36,8 millions d'euros, en plus du bloc "Mir Left", qui lui a été octroyé en novembre 2012.

    D'après les experts de l'OBG, la licence offshore Mazagan a engendré un sentiment d'optimisme quant à la présence de ressources potentielles. En septembre 2012, se basant sur de nouvelles données sismiques, le groupe DeGoyler & MacNaughton a évalué les ressources de la zone à 7 milliards de barils, soit une hausse considérable par rapport aux précédentes estimations, qui s'élevaient à 2,4 milliards de barils.

    En janvier 2013, la société "Plains Exploration" a acquis une participation directe de 52 pc dans la licence Mazagan auprès du précédent opérateur, "Pura Vida", et devrait débuter les forages exploratoires en 2014.

    Désireux de renforcer leurs activités d'exploration frontalière, les principaux groupes pétroliers internationaux sont de plus en plus actifs au Maroc, souligne l'étude de l'OBG.

    En janvier 2013, Chevron s'est vu octroyer des licences pour trois blocs dans le bassin à eaux profondes de Doukkala, tandis que Tangiers Petroleum a cédé 50 pc de ses participations dans le bloc offshore de Tarfaya en 2012, relève la même source, faisant état de forages dans un puits d'essai, MO-2, à Tarfaya, ayant permis d'évaluer la capacité de production potentielle à plus de 2.300 barils par jour (bpj).

    Selon l'avis de l'OBG, les investisseurs et compagnies pétrolières sont intéressés par le Maroc en raison des conditions favorables à l'investissement, en particulier la loi de 2000 relative aux hydrocarbures.

    En vertu des dispositions de cette loi, la participation de l'ONHYM dans toutes les opérations d'exploration et de production est limitée à 25 pc, l'un des taux les plus bas de la région, sensiblement inférieur aux 51 pc de participation applicables en Algérie pour l'ensemble des opérations nationales.

    Les redevances appliquées au Maroc sont également relativement modestes (10 pc) pour la production de pétrole, et 5 pc pour le gaz, des taux qui permettent de limiter la participation du gouvernement à 35 pc, soulignent les analystes de l'OBG.

    En outre, les entreprises pétrolières bénéficient d'une exonération fiscale pendant 10 ans pour chaque nouveau gisement découvert, ajoutent les experts de ce cabinet du conseil, mettant en relief les efforts soutenus déployés par le Maroc pour favoriser l'exploration pétrolière en vue de réduire le déficit commercial et la facture énergétique.



    MAP / .07.11.2013 : 16h35
    Ruée des compagnies pétrolières vers le Maroc | Portail Menara.ma
     
  2. popo40

    popo40 Accro

    J'aime reçus:
    384
    Points:
    83
    Bingo , bientôt on tournera on rond tout en se frottant les mains ..
     
    titegazelle aime ça.
  3. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    on tourne déjà en rond [22h]
     
    popo40 et titegazelle aiment ça.
  4. popo40

    popo40 Accro

    J'aime reçus:
    384
    Points:
    83
    nous finirons par remonter le pétrole tel un outil de forrage[24h]
     
    titegazelle et RedEye aiment ça.
  5. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Pétrole, ruée des grandes compagnies
    vers l'offshore marocain

    [​IMG]

    Plusieurs grandes compagnies pétrolières internationales sont engagées dans des opérations de forage exploratoire dans l'Offshore du Maroc, encouragées en cela par les études sismiques prometteuses

    C'est ce qu'écrit le journal électronique britannique "Investors Chronical" dans son édition du 3 avril 2014.

    Les géants du monde de l'industrie pétrolière tels que British Petroleum (BP), l'Américan Chevron, le groupe français Total, la compagnie espagnole Repsol et le groupe portugaise GALP ont tous décroché des licences de prospection au large des côtes Atlantiques du Royaume, souligne le journal, qui a mis en évidence les mesures fiscales incitatives mises en place au Maroc à la faveur des investisseurs étrangers.

    Plusieurs autres entreprises pétrolières et gazières sont également présentes et actives au Maroc, ajoute le journal citant à cet égard les compagnies Kosmos et Anadarko (USA), Fastnet Oil & Gas (Ireland), Cairn Energy (GB), la société anglo-turque Genel Energy ainsi que les groupes Chariot Oil & Gas, Gulfsands Petroleum et Circle Oil.

    10 forages exploratoires cette année

    La stabilité politique et économique dont jouit le Royaume est un autre facteur clé qui conforte la confiance des investisseurs, alors que d’autres pays de la région sont secoués par les événements du Printemps arabe, soutient l’"Investors Chronicle".

    Au moins 10 puits offshores devraient faire l’objet de forage exploratoire cette année, soit deux fois plus que le nombre des opérations effectuées lors de ces 10 dernières années, indique le journal, affirmant que cela témoigne de l’intérêt croissant porté par les groupes pétroliers pour le Maroc.



    MAP / 03.04.2014 : 12h30
    Pétrole, ruée des grandes compagnies vers l'offshore marocain | Portail Menara.ma
     
    the dreamer aime ça.
  6. popo40

    popo40 Accro

    J'aime reçus:
    384
    Points:
    83
    bayene liya had les compagnies tay7adro des tunnels vers nos voisins, b7al les tunnels dial Gaza, ma33i9o 7ta yebda des affaissements ta7t rajlina!!!
     
  7. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Si ces forages se font au large de notre pays, ce tunnel vers nos voisins dont tu parles risque de les submerger puisque l'accès vient directement de la mer [24h]
     
  8. popo40

    popo40 Accro

    J'aime reçus:
    384
    Points:
    83
    Ainsi ils auront l’accès a la côte atlantique et ils nous fauteront la paix une fois pour tout!!!
     
    titegazelle aime ça.

Partager cette page