S.M. le Roi lance la chaîne Mohammed VI du Coran Assadissa et le site Internet

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 3 Novembre 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Un Islam moderne alliant tolérance et ouverture

    S.M. le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, a procédé, hier au siège de la Radiodiffusion télévision marocaine (RTM) à Rabat, au lancement des émissions de la chaîne Mohammed VI du Saint Coran “Assadissa”.


    A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur cette chaîne qui, créée dans le cadre d'un partenariat entre le ministère des Habous et des Affaires islamiques, le ministère de la Communication et la Société nationale de la radio-télévision (SNRT), ambitionne de mettre en valeur les orientations religieuses du Maroc, fondées sur l'attachement aux valeurs authentiques marocaines et sur l'unicité de la foi et du rite malékite.

    Les émissions de cette chaîne, qui porteront un message de tolérance et d'ouverture inspiré du Saint Coran et de la Sunna du Prophète Sidna Mohammed, seront diffusées de 17h00 à 23h00 sur le satellite Hotbird capté en Afrique du Nord et au Moyen-Orient (13 degré Est, fréquence 12673 MHZ, Fec 27500, SR ¥, position verticale).

    Avant de procéder au lancement des émissions de cette chaîne, S.M. le Roi a présidé la cérémonie de signature d'une convention signée par MM. Ahmed Taoufiq, ministre des Habous et des Affaires islamiques, Nabil Benabdallah, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, et Faïçal Laraïchi, président-directeur général de la SNRT.

    En vertu de cette convention, le ministère des Habous et des Affaires islamiques s'engage à intensifier la coordination et la coopération avec la SNRT, en matière d'orientation religieuse sur le plan de l'unicité du rite et de la foi, et à faciliter la diffusion d'“Assadissa” sur le portail du ministère.

    Le ministère proposera également les noms des ouléma et des spécialistes dans le domaine de la religion et de la culture islamique pour animer les programmes de la chaîne.

    Il devra aussi consacrer une enveloppe budgétaire annuelle pour contribuer au financement de la chaîne et à l'acquisition des équipements techniques, ainsi qu'à la couverture d'une partie des charges de production.

    De son côté, le ministère de la Communication s'engage à soutenir la chaîne dans le cadre d'un plan d'action global du ministère visant à diversifier l'offre et à renforcer le rôle pédagogique des médias audiovisuels publics afin d'en faire un pôle permettant de préserver l'identité de la nation marocaine.
    Le ministère devra également fournir un soutien financier à la chaîne à travers le Fonds national de soutien de l'audiovisuel.

    Pour sa part, la SNRT s'engage à fournir les équipements techniques nécessaires à la chaîne, mobiliser les ressources humaines (journalistes, réalisateurs, producteurs et techniciens), entreprendre les opérations relatives à la programmation, la production, la mise en scène et au contrôle technique, et à assurer le fonctionnement normal des équipements techniques des studios et des centres d'émission.

    Pour ce faire, “Assadissa” se fixe comme missions la confection d'une grille à caractère religieux pour la promotion des valeurs de l'Islam, la planification et la production des programmes religieux, la promotion et le rayonnement de la production nationale, la valorisation de l'apport des ouléma marocains et la retransmission d'événements religieux en direct ou en différé.

    “Assadissa” consacre sa grille à la lecture et à l'explication du Saint Coran, la diffusion de programmes consacrés à la prédication et au Hadith, la production de débats en faveur des jeunes avec des ouléma de renommée sur des sujets les interpellant, le traitement des sujets de tous les jours (santé, famille, économie, culte...), la création de créneaux en amazigh et en français pour élargir l'audience de la chaîne et la programmation de la fiction sur des symboles de la religion musulmane.

    Pour commencer, “Assadissa” diffuse au moins six heures de programmes par jour en première diffusion, re-diffusables sous forme de boucle. Elle relayera également les programmes de la radio Mohammed VI à des heures précises.
    A son arrivée, S.M. le Roi avait passé en revue un détachement de la Garde Royale qui rendait les honneurs avant d'être salué par le ministre des Habous et des Affaires islamiques, le ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique et le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement.

    Le Souverain a été également salué par le wali de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, gouverneur de la préfecture de Rabat, le président-directeur général de la SNRT, le secrétaire général du ministère de la Communication, le président du conseil de la ville, le président du conseil préfectoral, le commandant de la place d'armes, ainsi que par des directeurs de chefs de divisions à la SNRT et au ministère des Habous et des Affaires islamiques.

    Mettre en valeur l'unité culturelle de la nation marocaine

    S.M. le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine a, également, procédé hier à la Radiodiffusion télévision marocaine (RTM) à Rabat, au lancement du site Internet développé par le ministère des Habous et des Affaires islamiques conformément aux Hautes instructions Royales.


    La création de ce site Internet (www.islam-maroc.com) est destinée à mettre en valeur l'unité culturelle de la nation marocaine, ainsi que l'éthique qui a permis au Maroc de rester fidèle à sa modération, à sa culture de paix et à son esprit de solidarité.

    A travers le lancement de ce site, le ministère ambitionne de contribuer à la construction d'une société de paix fondée sur les valeurs du respect de la diversité, de l'échange et de la rencontre des cultures.

    Pour les concepteurs de ce projet, ce site tire sa pertinence du fait que la spécificité marocaine se manifeste à travers une diversité structurée essentiellement autour de l'unicité de ses références religieuses et ses fondements spirituels, autour de la Commanderie des croyants, l'attachement millénaire au rite malékite, au dogme ach'arite et à la spiritualité clairvoyante élaborés depuis des siècles par de nombreuses figures soufies ayant inscrit leur cheminement dans une lignée tracée par notre Prophète Mohammed, Paix et Salut sur Lui.

    Soucieux de sa responsabilité envers la Oumma, le Maroc ½uvre pour la production d'un modèle de gestion religieuse pour le monde islamique. Son histoire millénaire, la force de ses institutions, de sa pensée religieuse, le processus démocratique dans lequel il s'est engagé et les nombreuses initiatives du développement humain, lui confèrent des atouts indéniables pour en faire un modèle de rayonnement.

    Le site Internet du ministère des Habous et des Affaires islamiques vient consolider la politique d'intégration institutionnelle de la gestion du champ religieux. Il permettra aux différents acteurs, religieux et autres, d'avoir les éléments pédagogiques nécessaires afin d'appréhender la philosophie de la restructuration du champ religieux marocain.

    Le site s'emploiera à accompagner l'évolution de la société marocaine et ses nouveaux modes de fonctionnement ainsi que les dynamiques qui la régulent : démocratisation, développement humain, statut de la femme, respect des droits de l'Homme, éducation, alphabétisation, restructuration du champ religieux marocain.

    Le site vise ainsi à faire disparaître les images négatives et stéréotypées construites autour de l'Islam, dues surtout au manque de communication ou à la frilosité d'intégrer l'espace médiatique international.

    Faire fructifier la spiritualité musulmane, la sauvegarder de toute déviance et préserver l'esprit de modération et du juste milieu sont les mots-clés de ce site.
    Par la même occasion, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Taoufiq, et le ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, Habib El Malki, ont remis à S.M. le Roi une copie de l'ouvrage "L'amour de la patrie relève de la foi".

    Le Souverain avait donné ses Hautes instructions aux deux ministères pour élaborer cet ouvrage en vue d'en faire un livre de référence en matière de diffusion des valeurs nationales authentiques inspirées des préceptes de la religion islamique.

    S.M. le Roi avait également ordonné que cet ouvrage soit distribué au sein des écoles et parmi les différentes tranches d'âge des citoyens afin que les instituteurs s'en inspirent pour inculquer aux apprentis le sens du civisme et l'amour de la Patrie.


    20 millions de DH alloués à la station de télévision régionale de Laâyoune
    Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Nabil Benabdallah a indiqué, mercredi à Rabat, qu'une enveloppe de 20 millions de DH a été allouée à la station de télévision régionale de Laâyoune pour l'acquisition des moyens nécessaires lui permettant de mieux accomplir sa mission.

    Répondant à une question orale à la Chambre des représentants sur "les besoins de la station régionale de Laâyoune", M. Benabdallah a précisé que ces moyens portent essentiellement sur la production, le montage, le contrôle, la diffusion des programmes ainsi que les équipements informatiques.

    Cette chaîne de télévision, qui traduit la politique de proximité, de la décentralisation et de la régionalisation adoptée par le Maroc, a été dotée d'une station de transmission par satellite orientée vers la télévision centrale afin d'échanger les programmes.

    Concernant les ressources humaines, le ministre a souligné que la Société nationale de radiodiffusion-télévision (SNRT) a assuré la formation de plusieurs compétences issues des provinces du Sud du Royaume.
    Actuellement, a-t-il dit, la SNRT se penche sur la régularisation de la situation de 35 personnes travaillant dans la station, dont 18 seront recrutés directement par la SNRT et 17 dans les collectivités locales.

    "La station régionale de Laâyoune, assure M. Benabdallah, dont la création s'inscrit dans le cadre de la lutte nationale pour la préservation de l'intégrité territoriale du Royaume, a pu créer une interaction avec les téléspectateurs des provinces du Sud du Royaume, ceux des pays voisins et également avec les téléspectateurs des pays africains, et ce grâce à une grille de programmes visant à faire connaître la diversité et la richesse du patrimoine culturel marocain ".

    MAP
    Le Matin
     
  2. aghanja

    aghanja Citoyen

    J'aime reçus:
    16
    Points:
    38
    Re : S.M. le Roi lance la chaîne Mohammed VI du Coran Assadissa et le site Internet

    pour le cite il y a 2 options de langage seulement english & french ... 3lach lla mayzidouch l'arabe w-l'almand , fin kaynin ljaliyyat lmeghrebiyya bezzaf....

    wella 8ad site ghir lgawriyyin .....

    2+ medkour f-l'article "l3oulama lemgharba " men fin jabou8om ?! w-fin kanou ch7al 8adi ?!
     

Partager cette page