S.M. le Roi sur le chantier du programme de relogement des habitants des bidonvilles

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 9 Septembre 2006.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    [​IMG]

    S.M. le Roi Mohammed VI s'est enquis, hier à Casablanca, de la dernière tranche du projet d'habitat "Omar Ibn Al Khattab", qui s'inscrit dans le cadre du programme de relogement des habitants des derniers bidonvilles de la préfecture des arrondissements Al Fida-Mers Sultan, pour lequel a été allouée une enveloppe budgétaire globale de 200 millions de DH.

    Ce projet porte sur la construction de 1.716 unités sur une superficie globale de 6,2 hectares. Ces unités sont réparties en 901 appartements (470 pour le relogement et 431 logements sociaux), 776 locaux de commerce, destinés aux propriétaires de commerce établis dans les bidonvilles, outre 39 autres unités.

    La réalisation de ce projet a débuté en 2000, dans le cadre d'un partenariat avec le secteur privé, après avoir surmonté une série de contraintes, consistant essentiellement à se débarrasser d'une ancienne décharge publique et à assécher la mare d'eau qui couvrait le site du projet.

    Ainsi, ont été achevés, dans une première phase (juillet 2000), les travaux de construction de 250 appartements, de 316 locaux de commerce et de huit autres unités pour un coût de 64,55 millions de DH.

    La deuxième tranche (septembre 2002) a porté sur la construction de 211 logements sociaux et de 200 locaux de commerce pour un montant de 56,67 millions de DH, tandis que la troisième tranche (août 2006) a consisté en la construction de 220 logements sociaux et de 15 locaux de commerce (38 millions de DH).

    S'agissant de la dernière tranche du projet, qui sera achevée en 2007 et dont le Souverain s'est enquis vendredi, elle a porté dans sa première phase sur l'achèvement des travaux de construction de 220 unités et de locaux de commerce. Cette dernière tranche concerne, dans son ensemble, la construction de 488 unités, dont 220 appartements pour le relogement et de 245 locaux de commerce (40,50 millions de DH).

    Le coût d'un appartement réalisé dans le cadre de cette tranche s'élève à 133.050 DH. Le projet réalisé dans le cadre de cette dernière tranche sera doté de tous les équipements de proximité, de salles multifonctions et de terrains de sport.

    Avec l'achèvement des travaux de cette opération d'habitat, la préfecture des arrondissements Al Fida-Mers Sultan sera la première commune administrative de la wilaya du Grand Casablanca à s'être complètement débarrassée des bidonvilles, et ce dans le cadre de l'ambitieux programme visant la lutte contre toutes les formes d'habitat insalubre dans la capitale économique et la restructuration de ses espaces publics.

    Pour soutenir les efforts déployés pour l'éradication définitive des bidonvilles dans la région, une série de conventions ont été signées, le 13 septembre 2005, dans le cadre de l'Initiative nationale pour le développement humain, pour le relogement de 34.500 ménages habitant des bidonvilles dans le cadre du programme prioritaire (2006/2009).


    Dans cette optique, une instance chargée de la gestion concertée a été créée sous forme de société d'aménagement baptisée "Idmaj Assakan" qui oeuvre pour l'implication des différents acteurs, partenaires et collectivités locales dans les opérations de relogement.

    A cette occasion, S.M. le Roi a visité un appartement-témoin et procédé à la remise des clefs aux premiers bénéficiaires de la première phase de la quatrième tranche de cette opération d'habitat.

    A son arrivée, S.M. le Roi avait passé en revue un détachement de la Garde Royale qui rendait les honneurs, avant d'être salué par Chakib Benmoussa, ministre de l'Intérieur, Toufiq Hjira, ministre chargé du Logement et de l'Urbanisme, Mohamed Kabbaj, wali de la région du Grand Casablanca, gouverneur de la préfecture des arrondissements Al Fida-Mers Sultan, ainsi que par d'autres personnalités.


    Paru dans LE MATIN
     

Partager cette page