Saddam n'a pas gazé les Kurdes selon un ancien expert militaire de la CIA

Discussion dans 'Scooooop' créé par chlih, 5 Janvier 2007.

  1. chlih

    chlih Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Essalam Alaikoum

    Stephen Pelletier ancien Professeur d'université, expert de l'Armée et ex conseiller de la CIA, a affirmé dans une conférence que les Kurdes ont été gazé par un gaz que Saddam n'avait pas mais en revanche que les Iraniens avaient.
    On commence à comprendre pourquoi les Iraniens et leur alliés Irakiens Errawafidhs ont précipité l'exécution de Saddam Rahimahou Allah pour que le propcès "Al Anfal" n'ait jamais lieu et pour enterrer avec Saddam une vérité qui dérange l'Iran et leur allié Bush.

     
  2. manson10

    manson10 Visiteur

    J'aime reçus:
    2
    Points:
    0
  3. ذات النقاب

    ذات النقاب أختكم في الله

    J'aime reçus:
    102
    Points:
    48
    je le sais deja ca fait longtemps
     
  4. chlih

    chlih Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    wa kanti arafha malik maktabtiha lina a sat [22h]
     
  5. BEAUGOSSE

    BEAUGOSSE Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    je ne crois pas , mnt on essaie de blanchir l'image de Sadam certes il a eu une fin indigne d'un ancien chef d'etat arabe mais faudrait aussi voir ce qu'il a fait subir a son peuple
    je crois que tte cette scene de pendaison a été visé car par cela ils on pu creer la zizanie et la separation des chiites et des sounites
     
  6. manson10

    manson10 Visiteur

    J'aime reçus:
    2
    Points:
    0
    je ne comprends pas ta réaction: si tu avais lu l'article ci-dessus, tu aurais su que le rapport de l'ancien expert de la CIA a été établi en 1996 et dit que le gaz utilisé dans le massacre de la population kurde n'était pas en posession de l'Iraq mais de l'IRAN . Qui mieux que les USA, alliés à l'époque à l'Irak (1988) et qui l'ont assisté dans la fabrication des armes chimiques, pouvait nous dire la vérité sur le massacre kurde ?
    En plus, le conseil des nations unies (UN) a jugé à cette époque que c'était un incident de guerre du au fait que la ville de halabja se trouvait entre les feux des deux armées en combat. le fait qu'on n'ait pas jugé saddam sur cette affaire en dit long sur la saleté de la politique internationale.

    les choses ne sont pas ce qu'elles paraissent.
     
  7. ذات النقاب

    ذات النقاب أختكم في الله

    J'aime reçus:
    102
    Points:
    48
     

Partager cette page