saddam

Discussion dans 'Scooooop' créé par STANKAR, 30 Décembre 2006.

  1. STANKAR

    STANKAR Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
  2. Couscous-M1

    Couscous-M1 Visiteur

    J'aime reçus:
    10
    Points:
    0


    Inna lillahi wa inna ilayhi raaji3oun

    ra7ima Allaho ba6alan min ab6aali attariikh...w mithlaho laa youjadoun bayna 9odaati al3arab alldiina hom ka karaakiiz fi aydii alghrb w amerika...la9ad samad ra7imaho allah fi wajhihim ilaa akhiri la7da douna an yabii3a rojoulatoh wa karaamatoh w lan yokhdila bi al2omma al3arabiyya ka ghyrih 6ama3an fi aljaahi w addoniyaa wa faddala an yolaa9i rabbaho bi karaamati almoslimi al3arabiyyi alkhaaliss
     
  3. Fanida

    Fanida OUM LYNA

    J'aime reçus:
    161
    Points:
    63
    je crois qu'il faut mettre la photo dans une autre rubriuqe
    parceque image drole ca va pas

    on tue un president le jour de l'aid qu'elle honte :(
     
  4. hind

    hind Citoyen

    J'aime reçus:
    20
    Points:
    38
    llah yerahemou meskine
    llah yeghefar lih
    inna lillah wa inna lillahi raji3oun
     
  5. hind

    hind Citoyen

    J'aime reçus:
    20
    Points:
    38
  6. liveislife03

    liveislife03 Visiteur

    J'aime reçus:
    16
    Points:
    0
    j'aime pas qu'on le présente comme un héros!! il a commis pas mal de crime!!
    (je ne peux pas dire "batal" d'une personne qui a réprimé tout un peuple)

    mais je naime pas non plus qu'on l'insulte parce que maintenant il est moooooort! w l7issab dialou m3a allah sob7anah w mawta lmoslimine makadouz 3lihom ri ra7ma!!


    w allah ykoun b atfal l3ira9!
     
  7. Couscous-M1

    Couscous-M1 Visiteur

    J'aime reçus:
    10
    Points:
    0
    [​IMG]


    Chkoun had al9aa9id alli gaaless 3la alkorsi diyalo yeddiih ma mle6khaach bi dam acha3b diyalo..w mazalin ba9iyiin galsiin 3la alkaraasi diyalhom.w khyfiin ma ye9adrouch ye3siiw al2amr diyaal sidhom Busch...bi annisba liya ana w hada ra2yi alkhaas anna Saddam 7osein sayb9aa ba6alan aftakhiro bihi 6oula 7ayaati 3alaa chahaamatihi w addifaa3i 3an al2omma al3arabiya ka 3arabiyin asiil w kadaalika addifaa3 3an filis6iin acha9ii9a...

    Inna i3daama ba6ala al3orouba fi haada alyawm fi akbar youma 3iidi almoslimin siwa astihzaa2an bi almoslimiin w 3adam 9odratihim 3ala almowaajaha...

    innani a3tabiroho chahiidan,,,wa astankiro hamajiyato algharb allatii yosammonaha bi addimo9raa6iya wa 7o9ou9a al2insaan...

    Saddam = jamaal 3abd annaaser
     
  8. Astalavista

    Astalavista Hasta La Vista Baby

    J'aime reçus:
    46
    Points:
    48
    commencant be lem3elem dialna...
     
  9. STANKAR

    STANKAR Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    allahoma yhoudi ou la shiaa......
     
  10. bombom

    bombom Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Les derniers mots de sa dernière lettre:

    الله أكبر وعاش شعبنا المجاهد العظيم.. عاش العراق.. عاش العراق.. وعاشت فلسطين وعاش الجهاد والمجاهدون..

    الله أكبر.. وليخسأ الخاسؤون.

    :-(
     
  11. bombom

    bombom Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Voici un apercu (souce wikipedia) de ce que cet homme a réalisé pendant son règne parce que les médias d'aujourd'hui ne montrent que la mauvaise face...(comparez l'état de l'Iraq sous son règne avec son état aujourd'hui):

    Dans le même temps, d'énormes progrès au niveau social auront été accomplis sous sa présidence. L'Irak s'industrialise rapidement et devient l'un des pays arabes où le niveau de vie est le plus élevé, avec comme résultat l'émergence d'une véritable classe moyenne.

    En 1973, Saddam lance la « Campagne nationale pour l'éradication de l'illettrisme » un plan ambitieux visant à lutter contre l'analphabétisme. L'école devient gratuite, obligatoire et séculière pour les garçons et les filles. En moins de dix-huit mois, le nombre d'enseignants atteint le nombre de soixante-deux mille personnes, par ailleurs le nombre de filles scolarisées est multiplié par trois. L'Unicef reconnaît que l'Irak a pratiquement éradiqué l'illettrisme et aura poussé la scolarisation des Irakiens à un niveau encore inédit au Moyen-Orient. En 1982, l'Unesco remet un trophée à l'Irak pour l'effort d'alphabétisation dont avait fait preuve le gouvernement à l'égard des filles. Près de 95% des filles étaient scolarisées.
    En 1977, 70% des pharmaciens et 46% des dentistes étaient des femmes.
    Par ailleurs, une élite intellectuelle et scientifique voit rapidement le jour. L'Unesco explique que :

    « Le système éducatif en Irak avant 1991 était l’un des plus performants dans la région, avec un taux brut de scolarisation proche de 100 % dans l’enseignement primaire et un niveau élevé d’alphabétisation pour les deux sexes. L'enseignement supérieur était de qualité, particulièrement dans les établissements d’enseignement scientifique et technologique, et le corps enseignant compétent et motivé »

    De par sa jeunesse difficile, il souhaitait que tout le pays sache lire et écrire, car pour lui l'éducation gratuite était un pas de plus vers l'égalité.
    Dans son esprit, l'éducation gratuite concerne aussi bien l'accès à l'école en elle même, que l'obtention de livres scolaires et la gratuité des moyens de transport. C'est pour cette raison que dans les années 1970 et 1980, le ministère de l'éducation irakien distribue tous les outils nécessaires à une bonne éducation. Les élèves pouvaient se rendre à l'école grâce à des bus qui étaient gratuits, et à la fin de leur année scolaire, tous les élèves recevaient un cadeau, comme des montres pour les collégiens et les lycéens.

    Les frais d'hospitalisation sont dorénavant pris en charge par l'État et des subventions sont accordées aux fermiers. Le système de santé irakien devient l'un des plus modernes et efficace de tout le monde arabe ; les services publics ne sont pas en reste, car le recrutement se fait dorénavant sur le mérite.

    L'Irak dépendant grandement du pétrole, Saddam tenta de diversifier l'économie en menant un plan d'industrialisation. L'Irak devient donc le premier État arabe à avoir utilisé sa rente pétrolière pour procéder à son industrialisation. Il entreprend la construction de routes, de grands axes autoroutiers et des bâtiments ainsi que le développement d'industries.
    Il lance une révolution énergétique, amenant l'électrification de presque toutes les villes d'Irak (même les villes se situant dans les campagnes ou difficile d'accès). Près de dix mille villages ont été électrifiés en même temps. Par ailleurs, il fait distribuer gratuitement aux Irakiens des réfrigérateurs et des téléviseurs.

    Avant les années 1970, l'Irak était un pays largement rural ; suite aux différentes réformes, l'urbanisation s'étend. Saddam redistribue les terres aux paysans, qui étaient auparavant dans les mains d'une minorité de personnes. Il lance une réforme agraire devant permettre aux fermiers de maximiser le profit de leur exploitation. L'agriculture est donc mécanisée, et les paysans ne sachant pas utiliser les nouvelles machines sont formés par le gouvernement. Cette réforme avait également comme but de mettre fin au féodalisme.

    Il lance également une véritable politique culturelle, il réhabilite et entretient les anciens palais datant de l'Empire Abbasside, l'ancienne cité de Babylone, les palais de Nabuchodonosor, la triple enceinte ainsi que la porte d'Ishtar à Babylone. Il fonde plusieurs musées à Baghdad en vue de rassembler et de conserver le patrimoine historique irakien.

    En 1980, l'Irak était le seul pays arabe en passe d'atteindre l'autosuffisance alimentaire.
    Mais sa politique de modernisation ne s'arrêtait pas à l'Irak, car voulant la modernisation du monde arabe il lance le "Fonds national pour le développement extérieur". Il propose que l'augmentation du prix du brut, soit, en partie, consacrée à aider les États arabes les plus pauvres par l'intermédiaire d'un fonds de répartition. Cette proposition est saluée par les citoyens des pays arabes, mais elle est immédiatement rejetée par les émirs du Golfe.
     

Partager cette page