Sagem Sécurité: Recruter 200 ingénieurs d’ici 2012

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 14 Octobre 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    · Un programme de formation mené en partenariat avec l’université Al Akhawayn

    · Les promotions 2008 et 2009 déjà opérationnelles


    POUR la trentaine d’étudiants présents dans la cour de Sagem Sécurité Maroc, entreprise spécialisée dans le développement de logiciel, sécurité et la reconnaissance biométrique, l’événement du 12 octobre est solennel.


    En effet, ceux-ci ont reçu leur diplôme d’ingénieurs des mains des dirigeants de l’entreprise française et des responsables de l’université Al Akhawayn. Cette manifestation marque la concrétisation du partenariat entre la filiale du groupe Safran et l’université Al Akhawayn. «En montant la société Sagem Sécurité Maroc, nous avions un plan de charge qui nous permettait d’embaucher 50 ingénieurs chaque année pour avoir un bureau d’études de 200 ingénieurs à l’horizon 2012», explique Hamid Benbrahim El Andaloussi, président de Sagem Sécurité Maroc.

    Aussi l’entreprise a t-elle décidé de recruter une partie de ses collaborateurs directement à la sortie des écoles et d’en former la moitié en partenariat avec l’université Al Akhawayn. Ainsi, des étudiants déjà titulaires d’une licence scientifique sont embauchés sur la base d’un dossier. Ils bénéficient en plus d’une formation d’un an à Al Akhawayn. Formation dispensée aussi bien par des professeurs de l’université que des ingénieurs de Sagem Sécurité France. Selon Benbrahim El Andaloussi, le coût de la formation par étudiant est de l’ordre de 85.000 DH.

    A noter que «l’Etat rembourse près de 50% des frais de formation dans le cadre d’un dispositif mis en place avec le ministère de l’Industrie et des Nouvelles technologies», est-il indiqué. Après l’année de formation, les lauréats deviennent ingénieurs Sagem Sécurité Maroc. Le partenariat avec l’université Al Akhawayn devrait continuer jusqu’à atteindre les 200 ingénieurs», assure le président de Sagem Sécurité Maroc.



    http://www.leconomiste.com/
     

Partager cette page