Sahara : la mission de l'ONU prolongée

Discussion dans 'Scooooop' créé par @@@, 1 Mai 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Le Conseil de sécurité a approuvé hier à l'unanimité la prolongation d'un an de la mission de l'ONU au Sahara occidental (Minurso), à l'issue de débats longs et houleux sur la question des droits de l'homme dans ce territoire disputé.

    La résolution prolonge le mandat de la Minurso, qui expirait vendredi, jusqu'au 30 avril 2011. La Minurso est présente depuis 1991 au Sahara occidental, où un conflit oppose le Front Polisario, partisan de l'indépendance, au Maroc, qui a annexé ce territoire en 1975.

    La mission de l'ONU compte actuellement un personnel militaire de 224 personnes et civil de 276 dans le pays.

    L'Ouganda, le Nigeria et le Mexique n'ont soutenu la résolution proposée par le Groupe des amis du Sahara occidental (Grande-Bretagne, France, Russie, Espagne et Etats-Unis), qu'après avoir violemment critiqué le texte. Ils l'accusaient de minimiser les accusations de violations des droits de l'homme aussi bien dans le territoire qu'à Tindouf (Algérie), où se trouve le siège du Front Polisario.

    Les ambassadeurs africains ont aussi plaidé avec fougue en faveur du droit à l'autodétermination du peuple sahraoui et se sont plaints du fait que plusieurs membres du Conseil de sécurité n'aient pas été associés à la rédaction de la résolution.


    Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, a récemment de nouveau exprimé sa préoccupation quant à des violations présumées des droits de l'homme au Sahara Occidental et a promis que l'ONU allait continuer d'exercer un rôle "actif et équitable" dans la recherche d'une solution au conflit.





    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...0023-sahara-la-mission-de-l-onu-prolongee.php
     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Le Maroc "accueille avec satisfaction" la dernière résolution de l'ONU


    New York (NU), 01/05/10 - Le Maroc a accueilli avec "satisfaction la dernière résolution 1920" adoptée par le Conseil de sécurité de l'ONU, vendredi, et prorogeant d'un an le mandat de la MINURSO.

    Cette résolution, adoptée à l'unanimité des quinze réaffirme, de nouveau, la "prééminence de l'initiative marocaine d'autonomie", qui constitue le cadre idoine pour le règlement définitif du différend artificiel autour de la question du Sahara marocain dans l'intérêt des peuples maghrébins, a affirmé l'ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l'ONU, M. Mohamed Loulichki dans un point de presse à New York.





    http://www.map.ma/fr/sections/politique/le_maroc_accueille/view
     
  3. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Sahara/ONU: Paris répond aux critiques



    La récente résolution de l'ONU sur le Sahara Occidental, dénoncée par le Polisario comme négligeant les droits de l'Homme, contient un appel aux parties à s'atteler à la "dimension humaine" du conflit, a souligné aujourd'hui le ministère français des Affaires étrangères.

    La France rejette ainsi implicitement les critiques du Front Polisario contre la France. Son président, Mohamed Abdelaziz, a déploré dimanche dans une interview à l'AFP que le mandat de la mission de l'ONU au Sahara occidental (Minurso) ait été reconduit par la résolution 1920, sans que lui soit confiée la surveillance de droits de l'Homme.

    Selon lui, la France, trop alignée sur les positions marocaines, est responsable de ce "scandale".
    "Le Conseil (de sécurité) a adressé un message clair à travers la résolution 1920 concernant l’importance du programme de visites familiales", a répondu le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bernard Valero, interrogé sur les critiques proférées par Mohamed Abdelaziz.

    Le rapport annuel du secrétaire général de l'ONU sur le Sahara Occidental "ne comportait pas d’appel spécifique à un mécanisme international" en matière de droits de l'Homme, et le Conseil de sécurité a suivi ces recommandations, a aussi noté le porte-parole.
    Mais la résolution 1920 introduit cependant "un appel aux parties à appliquer leurs engagements internationaux s’agissant de la dimension humaine de ce conflit", a-t-il insisté.

    Ce texte adopté à l'ONU la semaine dernière avait donné lieu a de très vifs échanges, certains membres du Conseil ayant vainement réclamé, comme le Polisario, l'instauration d'un mécanisme permettant à la Minurso d'enquêter sur d'éventuelles violations des droits de l'Homme.
    "Le grand responsable de ce scandale est le gouvernement français", avait accusé dimanche le président du Polisario, qui réclame l'indépendance de ce territoire annexé par le Maroc en 1975.



    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...0585-saharaonu-paris-repond-aux-critiques.php
     

Partager cette page