Sahara marocain: la presse s'en prend au président Bouteflika

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 24 Mai 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Le président algérien Abdelaziz Bouteflika entrave la construction de l'Union du Maghreb arabe (UMA), ont estimé lundi plusieurs journaux marocains, suite à la réaffirmation par Alger de son soutien au front Polisario en lutte pour l'indépendance du Sahara occidental.

    Abdelaziz Bouteflika "a repris une posture d'activiste acharné de la cause du Polisario", écrit le quotidien socialiste Libération, estimant que si le président algérien "voulait faire échec au sommet de l'Uma, il ne s'y prendrait pas autrement".

    Un sommet des chefs d'Etat de l'Uma, qui regroupe l'Algérie, le Maroc, la Libye, la Mauritanie et la Tunisie, est prévu les 25 et 26 mai à Tripoli. Il s'agit de la première réunion à ce niveau depuis 1994, les activités de l'Uma ayant été paralysées notamment par le conflit de souveraineté sur le Sahara occidental.

    M. Bouteflika a réaffirmé samedi son soutien au Polisario, mouvement indépendantiste qui lutte pour l'indépendance du Sahara occidental, une ancienne colonie espagnole annexée par le Maroc en 1975.

    Le président algérien s'est exprimé à quelques jours du sommet "parce qu'il sait à quel point les regards sont (...) rivés sur un sommet de l'Uma difficilement réuni en Libye", estime le Matin du Sahara (pro-gouvernemental).

    "Oui ou non, l'Algérie est-elle partisane d'un Maghreb Arabe uni? Si oui, pourquoi s'emploie-t-elle à le saboter et à empêcher sa réalisation?", demande ce journal.

    "Alger entrave l'édification du Maghreb", titre en Une l'Opinion (nationaliste) en dénonçant les déclarations "malintentionnées" d'Abdelaziz Bouteflika, "de nature à torpiller tous les efforts entrepris pour relancer l'Uma".

    "L'attitude algérienne est de nature à remettre en cause un rapprochement (maroco-algérien) encore à ses débuts et donc fragile", selon Aujourd'hui le Maroc (indépendant), qui se demande s'il ne s'agit pas de "l'objectif recherché par Bouteflika".


    Le ministère marocain des Affaires étrangères a indiqué dimanche dans un communiqué que le Maroc "déplore vivement les déclarations et positions officielles que l'Algérie a cru devoir exprimer ces derniers jours sur la question du Sahara marocain".

    source: AFP.
     
  2. badrovich

    badrovich Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    MERCI AKHAY FREIL, DAK BOUTEFLI9A KHESSO CHI TEFLI9A LDAK RASS BACH YWELLI NITE BOUTEFLI9A
     
  3. rafali

    rafali Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    a wili 3la che3bb mkhelekhhhhhhhhhhhhhhh [21h] lah yhechem bih,,bwejhou hmer w la zrek,wa bazzzz!!!!!!!
     
  4. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    bouteflika khasahe chi te7mila bhadik le3ssa dial el 7dide rkika !!! [22h]
     
  5. Stutu

    Stutu Citoyen

    J'aime reçus:
    2
    Points:
    38
    hadak boutefli9a ghayb9a ydour ydour tayjibha f rassou..chi tefli9a hiya nniiiiit...3ad yched lard [17h]
     
  6. proximad

    proximad Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    merci pour l'article mais tu l'as trouvé où? regarde comment il parle du sahara "une colonnie espagnole annexée par le maroc en 75!!" comme si nous aussi nous etions des colons, le sahara fait partie integrante du maroc!!!!
     
  7. sadpiano

    sadpiano Visiteur

    J'aime reçus:
    9
    Points:
    0
    merci pr l article freil, ewa ash ngoulk, la 7awla w la 9owata ila b ALLAH l3aliy l3adim , had bnadm bou faliga , zayed f oujda w kaberhna , fel maghreb wakel men khero w 3aysh ben nassou, w daba dayrlna l khadma d manakoulsh , la7ya la 7eshhma, bssa7 ghayjibha f rassou , wdnoub sha3bna w sha3bhoum fer9abto , ma3reftsh kifash lbalada rej3at shart assassi f b7al had l 7okam.. lah y3az lmaghreb
     

Partager cette page