Selon la présidente déléguée d’OPALS : 3034 personnes atteintes du Sida au Maroc

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 19 Octobre 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    [​IMG]
    Combien de Marocains sont-ils séropositifs ? 3034 personnes, dont 40% de femmes, selon Nadia Bezzad, présidente déléguée de l’Organisation panafricaine de lutte contre le Sida (OPALS-Maroc). Ces chiffres ont été dévoilés lors d’une rencontre de sensibilisation, organisée samedi à Fès, sous le thème "La santé reproductive et le rôle des élues dans les conseils communaux".
    Mme Bezzad a affirmé que ce sont les jeunes de 30-39 ans les plus touchés avec un taux de 41% et que l’épidémie a atteint 83% au milieu urbain et 11% en milieu rural. Il faut rappeler que le premier cas de Sida diagnostiqué au Maroc remonte à 1986. Et dès lors et jusqu’à 2007, le nombre cumulé de malades du Sida a atteint 2548. La période 2001-2007 va enregistrer 67% des cas recensés. Cinq régions sur seize englobent presque les trois quarts des cas déclarés. Il s’agit des régions de Souss-Massa-Drâa (21% des cas), du Grand Casablanca (15%), de Marrakech-Tensift-Al-Haouz (15%), de Rabat-Salé-Zemmour-Zaërs (9%) et de Doukkala Abda (8% !).
    Lors de son intervention, Mme Bezzad a également rappelé que l'OPALS-Maroc œuvre à renforcer davantage ses partenariats avec les communes urbaines, précisant que la femme élue peut pleinement jouer son rôle pour sensibiliser les citoyennes sur les dangers du VIH-Sida qui a atteint des proportions alarmantes.
    Elle a estimé que les femmes subissent plus durement le fardeau des maladies sexuellement transmissibles, appelant, à cet effet, à la mise en place d'une stratégie globale visant à améliorer les services de santé de la femme au Maroc.
    Les autres intervenants ont appelé, lors de cette rencontre, à l'adoption d'une stratégie nationale privilégiant la dimension préventive, à travers une politique de sensibilisation.
    Ils ont également mis en exergue le rôle de l'OPALS-Maroc ainsi que les réalisations accomplies par le Maroc en matière de lutte contre le Sida, estimant que des efforts doivent être renforcés afin de préserver les acquis et réduire la vulnérabilité au VIH dans le pays.








    Source : libe.ma
     

Partager cette page