Sensible au gluten? Vous vous trompez peut-être de cible

Discussion dans 'Santé & Beauté' créé par dul2, 20 Mai 2014.

  1. dul2

    dul2 salam alikom

    J'aime reçus:
    5698
    Points:
    113
    Selon une nouvelle étude, les personnes qui mettent en cause le gluten pour expliquer leurs douleurs abdominales, leur fatigue et leur migraine se trompent peut-être de cible.
    En 2011, le gastroentérologue Peter Gibson avait publié une étude rigoureuse qui soutenait que le gluten pouvait être lié à des problèmes gastro-intestinaux - même en l'absence d'un diagnostic de maladie coeliaque. L'étude était considérée comme l'une des preuves les plus fiables de l'existence de cet état de santé.

    Cependant, en 2013, Peter Gibson et ses collègues ont publié une autre étude qui, cette fois, arrivait à des conclusions opposées. Elle concluait plutôt qu'il n'y avait pas de preuve de l'existence de l'hypersensibilité au gluten et que les FODMAPs seraient peut-être davantage la cause des symptômes observés.

    La dernière étude, publiée en avril par la gastroentérologue Jessica Biesierski et M. Gibson, valide à nouveau cette hypothèse.

    Mme Biesierski avait par ailleurs remarqué qu'en réduisant les FODMAPs dans la diète de personnes qui se disent sensibles au gluten, les symptômes qu'elles attribuaient au gluten s'estompaient. Sur Twitter, Mme Biesierski dit toutefois que plus d'études doivent encore être menées à propos de la sensibilité au gluten.


    Le mot FODMAP est un acronyme qui désigne un groupe d'édulcorants présents dans certains aliments et qui sont faiblement absorbés (fructanes, sorbitol, mannitol et autres).
    L'hypersensibilité au gluten fait débat dans le milieu scientifique, peu d'études s'étant encore penchées sur le sujet.

    La maladie coeliaque

    En ce mois de la sensibilisation à la maladie coeliaque, il importe de faire la distinction entre cette maladie et l'hypersensibilité au gluten. La maladie coeliaque est une maladie reconnue et pour ceux qui en sont atteints, le gluten peut avoir des conséquences graves sur leur santé.

    Quant à l'hypersensibilité au gluten, c'est l'idée que même chez les personnes qui ne sont pas atteintes par la maladie coeliaque, le gluten peut être la source de problèmes gastriques.

    Pour en apprendre plus sur la maladie coeliaque, cliquez ici.

    L'industrie alimentaire a mis en marché plusieurs produits sans gluten au cours des dernières années pour les clients qui s'inquiètent de la présence du gluten dans leur alimentation, mais la directrice générale de la Fondation québécoise de la maladie coeliaque, Suzanne Laurencelle, y voit surtout un effet de mode.

    « Tantôt, je suis arrêtée au supermarché, et on soulignait le mois de la sensibilisation au gluten et on disait : pour améliorer votre santé, essayez nos produits sans gluten. Donc, il y a une grande méconnaissance. On voit vraiment que c'est une mode. » — Suzanne Laurencelle
    Par ailleurs, Idriss Saiah, immunologiste et chercheur au Centre hospitalier Sainte-Justine, souligne que se couper du gluten ne veut pas dire qu'on améliore sa santé. Au contraire, les personnes qui éliminent le gluten de leur alimentation risquent de se priver d'autres nutriments présents dans les aliments qui en contiennent. « Le gluten, il ne faut pas que ce soit diabolisé à ce point là », dit-il.

    Sensible au gluten? Vous vous trompez peut-être de cible | ICI.Radio-Canada.ca
     

Partager cette page