shkoune ana ?!

Discussion dans 'Devinettes' créé par tilila, 5 Décembre 2005.

  1. morphin

    morphin Visiteur

    Inscrit:
    5 Septembre 2005
    Messages:
    2871
    J'aime reçus:
    2
    Re : shkoune ana ?!

    si je vois le sujet du coté objectif je te connais pas... manched fik ma tchedd fiya, galo lik ana poto dyal ddow ! assidi makayn bass, khellina 3zawa o effaces douk les sujets dyawlk llah ye7fedek..

    Titila: tu veux dire quoi par "ses origines"  [22h]?  a merrakech ya pas plus normal que berboucha. si tu prononces le mot 7alazoun on vas te matter assez longtemps et curieusement





    bellil, hiyya lli mat3awed ara dak rrass nboussou
     
  2. benguerir

    benguerir Accro

    Inscrit:
    2 Octobre 2005
    Messages:
    4960
    J'aime reçus:
    148
    Re : shkoune ana ?!

    iwa gouuuuul liya hakdak !!!!!
    nta marrakchiiiiiiiii li biti bitou fin fmarrakch ????
     
  3. morphin

    morphin Visiteur

    Inscrit:
    5 Septembre 2005
    Messages:
    2871
    J'aime reçus:
    2
    Re : shkoune ana ?!

    :) douz douz lchat rah tilila gha tk3a :)
     
  4. tilila

    tilila Visiteur

    Inscrit:
    27 Décembre 2004
    Messages:
    1058
    J'aime reçus:
    3
    Localité:
    Rabat
    Re : shkoune ana ?!

    bellil! [06c] hakda ykounou rjal o lla fala !
    morphine ! [19h] je n savai pas ke ça existais ce mot! :D
     
  5. morphin

    morphin Visiteur

    Inscrit:
    5 Septembre 2005
    Messages:
    2871
    J'aime reçus:
    2
    Re : shkoune ana ?!

    Bellil ana alkhawa weld sswi9a dyal bab doukkala ila 3erftiha !?

    titila: si si ca existe je te jure wellah el 3adim !
     
  6. benguerir

    benguerir Accro

    Inscrit:
    2 Octobre 2005
    Messages:
    4960
    J'aime reçus:
    148
    Re : shkoune ana ?!

    oui fmarrakch oui il a raison [22h]
     

Partager cette page

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées ainsi que pour nos statistiques de fréquentation.