Si vous ne venez pas à la CNSS, la CNSS viendra à vous…

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 31 Mars 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    La CNSS continue d’étendre son réseau. La Caisse veut être encore plus proche de ses affiliés (employeurs et salariés), en ville comme à la campagne.



    La Caisse nationale de sécurité sociale qui devra fêter cette année son cinquantenaire, vient d’ouvrir sa 66ème agence à Casablanca. La nouvelle agence porte le nom de l’avenue qu’elle jouxte : Mers Sultan. C’est la 13ème agence de la CNSS dans la capitale économique. Un nombre jugé insuffisant par Saïd Ahmidouch. Le directeur général de la Caisse voit grand. « Au cours de cette année, nous allons ouvrir 19 nouvelles agences dans différentes villes du royaume en plus de dix guichets », assure-t-il, lui qui veut faire de la proximité un levier de développement de la CNSS. Sa stratégie est claire.

    Désormais, dans le cadre du vaste programme «Wakalati» (mon agence), un changement majeur est opéré au sein du réseau de la Caisse. Ce réseau s’ouvre davantage aux assurés sociaux avec des agences qui leur sont exclusivement dédiées. Il en va de même pour les entreprises affiliées. L’heure est donc à la spécialisation pour un service plus personnalisé et de qualité. La fonction «chargé de clientèle» a été créée à cet effet. Auparavant, une agence pouvait tout faire : assurer les services administratifs, accueillir les employeurs, les assurés… Cette ère est révolue.

    Par ailleurs, la Caisse se tourne aussi vers le monde rural. « La CNSS était un phénomène urbain », déplore Saïd Ahmidouch, avant de préciser que cela va changer. D’après lui, une solution adaptée a été préconisée. Il s’agit des agences mobiles qui devront bientôt sillonner différentes campagnes pour que la couverture des salariés du secteur agricole devienne effective. D’après les estimations de son directeur général, si dans les villes la CNSS compte avoir 1 million de nouveaux assurés après avoir déclaré la guerre aux sous-déclarations ; dans les campagnes, avec sa politique de proximité, la Caisse table sur 500 à 800 mille nouveaux assurés.

    Du reste, l’ouverture des nouvelles agences, des nouveaux guichets et le lancement des agences mobiles ne sont qu’un levier de développement parmi d’autres. La Caisse mise aussi sur les nouvelles technologies à travers notamment le développement continu de Damancom. A noter que c’est à travers ce portail que 501384 salariés ainsi que 58% de la masse salariale ont été déclarés à fin décembre 2007.

    La CNSS veut aussi s’ouvrir sur son environnement en communiquant plus et mieux. Les grandes lignes de cette stratégie de décloisonnement ont été expliquées à la presse à travers la conférence de presse tenue, le vendredi dernier, dans la nouvelle agence Mers Sultan. A l’occasion, le ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle était présent aux côtés du directeur général de la CNSS. Jamal Rhmani n’a pas caché sa satisfaction des résultats obtenus par la Caisse pour laquelle il prévoit des lendemains encore meilleurs.

    Chiffres clés au 31 décembre 2007

    . 106.472 entreprises affiliées déclarants à la CNSS

    . 1,9 millions de salariés déclarés

    . 325.163 pensionnés dont 208.708 pensions de vieillesse

    . 61,2 milliards de dirhams de masse salariale réelle déclarée

    . 8,66 milliards de dirhams produits de gestion (hors AMO)

    . 7,2 milliards de dirhams de prestations dont 4,9 milliards de dirhams pour les pensions

    . 20,33 milliards de dirhams de fonds de réserve à la CDG.



    AMO

    La couverture s’élargit

    window.google_render_ad(); Le Conseil d'administration de la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS) a approuvé à l'unanimité, lundi soir à Casablanca, l'extension de l'Assurance maladie obligatoire (AMO) aux soins ambulatoires sans augmentation de cotisations jusqu'à 2013, annonce Jamal Rhmani. Le ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle qui a présidé ce Conseil, précise que cette décision est d'une « grande' importance au profit des salariés et des retraités ». Elle vient, d’après le ministre, consolider les acquis et les efforts déployés par le Maroc en matière de santé depuis l'adoption de la loi sur l'AMO

    « L'unanimité requise autour de ce point intervient après des études approfondies et appropriées en concertation avec l'ensemble des membres du conseil », a expliqué le ministre, faisant savoir que la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), qui avait auparavant émis des réserves sur cette extension, a fini par approuver ce panier de soins. Lequel panier concernera tous les soins ambulatoires à l'exception des soins dentaires qui seront pris en charge à partir de 2012, a souligné J. Rhmani, rappelant que cette extension était prévue une année après le démarrage de ce système de couverture, en vertu de la Charte d'Agadir signée en 2005 par les partenaires sociaux.



    Source : lereporter.ma
     

Partager cette page