Signature à Rabat d'un accord maroco-italien pour la construction du tunnel des Oudayas

Discussion dans 'Scooooop' créé par Psy, 27 Mars 2007.

  1. Psy

    Psy Visiteur

    J'aime reçus:
    71
    Points:
    0
    Un accord a été signé, mercredi à Rabat, entre l'Agence d'aménagement de la vallée de Bouregreg et le groupement italien Pizzarotti ALPI DE CO, pour la construction du tunnel des Oudayas.

    Cet accord a été signée par le directeur général de l'Agence d'aménagement de la vallée de Bouregreg, M. Lemghari Essakl, le directeur d'aménagement au sein de la même agence M. Said Zerrouki, et le directeur général du groupement Pizzaroti, M. Lidio Giodani, en présence du ministre de la culture, M. Mohamed Achaari, et le maire de Rabat, Omar Bahraoui.


    Ce Tunnel qui s'inscrit dans le cadre du grand projet d'aménagement de la vallée de Bouregreg, permettra d'alléger la route d'Al Marça, longeant la Kasbah des Oudayas, qui connaît actuellement un trafic dense, avec une moyenne supérieure à 30.000 véhicules par jour, dont 3.500 poids lourds et autocars.

    Selon les bases techniques du projet, il a été prévu de dégager l'esplanade des Oudayas en la soustrayant aux flux de la circulation routière et ce par le creusement d'un tunnel et l'ouverture d'espaces piétonniers entre la porte des Oudayas et la rue des Consuls.

    Le projet du tunnel des Oudayas et ses voies d'accès s'étendent du Carrefour giratoire de Bab Al Bahr, côté esplanade, jusqu'au club de Surf, côté océan, sur une longueur de 1022 m. Ce projet vise essentiellement à restituer la continuité historique entre la médina et les Oudayas, et aidera à préserver et valoriser la zone historique et touristique, de plus la déviation contribuera à rendre la circulation plus fluide.

    Le coût de construction et d'équipement du Tunnel est d'environ 491 millions de dirhams. La durée de réalisation des travaux s'étend sur 36 mois. La mise en service de ce tunnel est prévue au cours du premier trimestre 2010. Ce projet est d'une grande importance étant un projet citoyen, a affirmé M.Lemghari Essakl à la presse, soulignant que les travaux vont bon train et que toutes les mesures sont prises pour ne pas déranger les habitants de Rabat Salé.

    M. Lidio Giodani a, pour sa part, expliqué que ce projet représente une importance particulière pour les habitants de Rabat, parce qu'il traverse une zone historique très importante de la ville.

    M. Giodani a expliqué d'autre part que la construction des murs nécessite l'utilisation de techniques spéciales afin d'éviter les risques d'infiltration d'eau et d'effondrement.

    Parmi les intervenants dans cet ouvrage, outre le groupement italien, le groupement CID Lambardi SA, pour les études et assistance technique, la société LPEE pour les études géotechniques et contrôle de qualité.

    (Source : MAP)
     

Partager cette page