SODEA-SOGETA : Les terres agricoles ouvertes aux étrangers

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 10 Août 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Selon la première chaîne de télévision nationale (TVM), le Premier ministre, Driss Jettou a présidé, lundi à Rabat, une réunion de la commission interministérielle, chargée du suivi du projet de partenariat relatif aux terres agricoles relevant de la Société de développement agricole (SODEA) et de la Société de gestion de terres agricoles (SOGETA).

    Cette rencontre a permis d'examiner le déroulement de l'opération de sélection des dossiers présentés par les investisseurs marocains et étrangers visant à adhérer au projet de partenariat.

    La même source a indiqué que 85% des appels d'offres sont revenus à des investisseurs marocains au moment où les investisseurs étrangers se sont taillés 25% de ces appels d'offres. Les 174 projets soumis à la commission témoignent de l'intérêt porté à ce projet de partenariat, qui a réalisé des résultats positifs au niveau des investissements et de la création d'emplois.


    Les chiffres révèlent l'importance de cette opération qui concerne un patrimoine foncier de 124.306 ha (SODEA : 56.687 ha, SOGETA : 67.679 ha) «des meilleures terres agricoles de l'Etat au potentiel de production élevé», 5.700 emplois permanents… et un passif qui se chiffre à 2, 38 milliards de DH (dettes bancaires : 1,189 milliard, organismes sociaux : 479,3 millions de DH).

    Créés en 1972 et 1973 pour exploiter les terres récupérées, les deux organismes ont vu, à partir du début des années 90, leurs résultats baisser d'une manière considérable tant au niveau de la production qu'au niveau de l'investissement productif.


    Par: El Mahjoub Rouane
    Source: LE MATIN
     

Partager cette page