Surpopulation carcérale: un grand obstacle pour l'humanisation des prisons

Discussion dans 'Info du bled' créé par ZIKAS, 20 Octobre 2006.

  1. ZIKAS

    ZIKAS Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    117
    Points:
    63
    [img align=left]http://www.menara.ma/infos//photosNs/maroc/NS_prison-crime_A.jpg[/img]
    Le problème de la surpopulation carcérale fait partie des "grands obstacles" qui continuent de gêner les efforts déployés pour l'humanisation des conditions d'incarcération, même s'il y a eu des effets positifs de l'augmentation du nombre des établissements pénitentiaires, estime l'Observatoire marocain des prisons.

    "Les établissements pénitentiaires reçoivent plus que le double de leur capacité d'hébergement supposée", a affirmé jeudi le président de l'Observatoire Abderrahim Jamaï, dans une conférence de presse pour la présentation du rapport annuel de son institution.

    La surpopulation a des "conséquences graves" sur la vie dans l'espace carcéral, en ce sens qu'elle favorise la promiscuité et la violence et gêne grandement les fonctionnaires dans l'accomplissements de leur mission d'encadrement des prisonniers.


    Le rapport fait état d'"insuffisances de services", particulièrement en matière d'hygiène personnelle, d'alimentation, d'enseignement, de formation professionnelle et de soins de santé.

    Le rapport propose plusieurs recommandations pour l'amélioration de la situation dans les prisons marocaines, notamment "la nécessité urgente d'harmoniser la législation marocaine avec les conventions internationales des droits humains, particulièrement en ce qui concerne les conditions minimales de traitement des détenus", ainsi que la mise en uvre "effective" des principes de non discrimination et des garanties offertes par la législation nationale et l'abolition de la peine de mort.

    L'observatoire se prononce aussi pour une "opérationnalisation" des commissions de surveillance des prisons, l'ouverture et la facilité de travail des organisations de la société civile, la promotion des peines alternatives et des peines assorties de sursis, l'amélioration des conditions morales et matérielles des fonctionnaires, l'augmentation des budgets des établissements pénitentiaires et la mise sur pied, à l'intention de la population carcérale, de programmes "réguliers et permanents" d'éducation de loisirs.

    L'Observatoire marocain des prisons est une organisation non-gouvernementale (ONG) fondée en 1999 par des militants des droits de l'homme.

    Cette institution se fixe pour objectif de protéger les droits des détenus à travers la surveillance de la situation dans les établissements pénitentiaires au Maroc.


    Menara.ma
     
  2. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0
    Re : Surpopulation carcérale: un grand obstacle pour l'humanisation des prisons

    Mal had l'Observatoire..magal wakou 3la Guantanmo ?? Ila kanou l7bbasa dianna mkarfsine..rah ssijn hadak machi Club Med ! 3ll a9all makay3ddab8oum 7édd oumadayr l8oum 7édd sslasel ou l2aghlal f rrjline ouliddine !!!

    Nd3iw Allah ifarraj lkourba 3ll jami3 [41h]
     

Partager cette page