Takeda Ryu - Aiki no jutsu

Discussion dans 'Arts Martiaux' créé par Rida, 24 Juillet 2008.

  1. Rida

    Rida Accro

    J'aime reçus:
    169
    Points:
    63
    L’AÏKI-NO-JUTSU est l’ancêtre de ce qui est communément connue aujourd’hui sous le nom d’AIKIDO.

    En 1643, un Samurai nommé Hoshina Masamori, apparenté au clan Takeda et surtout au shogun Tokugawa, devient le chef du clan . Conseiller des Tokugawa, il modifia l’art hérité par les Daito-ryu (2° brache du clan Takeda exilé par le Shogun au clan Aïzu) pour l’adapter au maintien de la sécurité intérieure du palais (sorte de garde rapprochée).

    Sokaku Takeda (1860 – 1943) descendant et héritier directe de cette noble famille, fut un redoutable Budo-Ka (Pratiquant des arts martiaux de différentes sortes) et c'est lui même qui enseigna à Ueshiba Morihei contre une fortune les arts du Ken-jutsu (Jo, Buken et Tanto = traits repris principalement par l'Iwama-Ryu) et de l'Aïki (repris par l'Aïki-Kai = temple de l'Aïkido).


    [​IMG]

    Sokaku Takeda : portant un Kimono au symbole du clan Takeda.




    Au pendant les années 50, le japon sort de l'ère féodale, et cessa de faire la guerre, les écoles des samurai furent fermées, et le statut Samurai était bannis.

    Ushiba développa alors une voix qui reprend un peu les même technique du Daito, mais avec beaucoup de modération, et nomma son art : Aï (harmonie) - Ki (Force interne) - Do (voie) = Aïkido ( voie de l'harmonisation de l'énergie interne).


    [​IMG]




    Avant d’être un DO (une « voie » ) l'Aiki est véritablement un JUTSU (ensemble de techniques martiales) reposants sur des principes de self-défense (GOSHIN-JUTSU).

    Avant d’étudier une technique, il faut comprendre l’attitude,

    L’attitude principale de cet art est de conserver son centre, laisser son corps évoluer avec celui de l’adversaire pour créer le "vide" nécessaire à "l'absorption" de l'attaquant.
    La technique vient ensuite raccourcir le temps de réponse et le reflexe. Et le partenaire qui reçoit doit aussi donner, non par sa rudesse mais par sa détermination.

    [​IMG]





    On ne joue pas. On ne fait pas du cinéma. On ne fait pas de grandes danses de chorégraphies martiales, où les connivences et les complicités ridiculisent certains pratiquants qui ont la chance de ne jamais s’être trouvés dans une situation réelle de combat. !!!


    Le cadre de la pratique se fait en principe dans le cadre de deux compagnons dans les rôles de Uke (celui qui attaque, qui subit la technique et chute) et de Tori (qui est attaqué et applique la technique) sont d'égale importance et doivent être abordés avec le même sérieux car ils constituent les deux faces indissociables de la situation qui nous sert de cadre d'étude.

    [​IMG]




    Ce n'est pas à "uke" d'être en harmonie avec "tori", mais bel et bien à celui qui apprend à se défendre de s'harmoniser avec les distances et les rythmes que tente d'imposer, par le biais de la contrainte physique, le partenaire.



    [​IMG]







    Mais avant que j'oublie, il convient de dire que l'objectif de l'Aïkido est extrêmement vaste et ambitieux. Il ne faut donc surtout pas tenter de le réduire à un ensemble de techniques ou de "trucs" pour apprendre à se défendre à court terme. Il convient au contraire de bien le considérer comme un engagement sur une voie ("DO" en japonais) qui suppose une recherche permanente et un souci constant de perfectionnement tant sur le plan technique, physique que mental ou relationnel.


    [U]To Be Continued pour la progession technique[/U]
    [COLOR=Red][/COLOR]

     
  2. Rida

    Rida Accro

    J'aime reçus:
    169
    Points:
    63
    Continuing : Progession Technique

    Continuing : Progession Technique

    La progression technique commence par les WAZA (Postures), en gros y en a 3 principales, illustrants les différentes situation d’attaques et de défenses :




    [​IMG]


    **1° - Tachi waza : les deux partenaires sont debout.


    [​IMG]


    **2° - Hanmi hantachi waza : Uke est debout, Tori a genoux


    [​IMG]


    **3° - Suwari waza: les deux partenaires sont a genoux.



    Les déplacements d’attaque et contre-attaque d'aïkido se font sous 2 modalité de réactions de base, même si des variations peuvent exister :

    l'absorption et le déséquilibre (ura = negative): lorsque uke attaque et ibère son énergie, tori bouge et sort de l’axe de l'attaque, l’axe de pression de la force de l’attaqunt. Ensuite Tori utilise la propre force de Uke pour le désiquilibrer ou le projeter.
    Cette méthode est utilisée si l’attaquant est jugé plus fort physiquement.


    [​IMG]


    L'entrée et l'immobilisation (Omote = positive) :Dans une situation d’égal à égal (du côté de la force physique), tori fait parade à l’attaque, avançant sur son côté, Il peut également attaquer pour obliger uke à une réaction de défense et exploiter cette dernière par la suite soit pour l’immobiliser et le paraliser.
    [IMG]http://www.wladbladi.com/forum/ridabond-albums-aikido-takeda-ryu-picture1062-ikkyo-omote.jpg[/IMG]


    [IMG]http://www.wladbladi.com/forum/ridabond-albums-aikido-takeda-ryu-picture1146-ai-hammi-katate-dori-ikkyo-ura.gif[/IMG]

    [FONT=Verdana][I][B]Action en ura (Absorption)[/B][/I]

    [FONT=Verdana] [IMG]http://www.wladbladi.com/forum/ridabond-albums-aikido-takeda-ryu-picture1145-ai-hammi-katate-dori-ikkyo-omote.gif[/IMG]
    [FONT=Verdana][I][B]Action en Omoté (Entrée)[/B][/I]

    [LEFT][FONT=Verdana][I][COLOR=Black][B][COLOR=Red][U]To Be Continued pour la progession technique[/U][/COLOR][/B][/COLOR][/I][/FONT][/LEFT][FONT=Verdana]
    [/font][/FONT][/FONT][/FONT]
    [FONT=Verdana][FONT=Verdana][FONT=Verdana]
    [/font][/font][/font]
    [FONT=Verdana][FONT=Verdana]
    [/font][/font]
    [FONT=Verdana][/font]
     

Partager cette page