TAMAZIGHT ! Maîtresse de la TOPONYMIE...

Discussion dans 'Amazigh' créé par izeli, 31 Mars 2007.

  1. izeli

    izeli ●[●ЖΣΨ

    J'aime reçus:
    229
    Points:
    63
    [​IMG]

    La majorité des gens, même des plus avisés, diront que la toponymie est une nouvelle science qui fait ses premiers pas dans cet essai, combien difficile, d’expliquer l’origine et la signification des noms de lieux… Pourtant, dans la culture amazighe, la toponymie a toujours vécu dans toutes ses sa phases créatives et ses phases consommatrices…
    Le mot « TAMAZIGHT », une fois décomposé et débarrassé des deux « T » de féminité, nous révèle qu’il se constitue de « Ams » qui veut dire « nom » et de « Ig » qui se traduit « Faire »… C'est-à-dire en bref: Celle qui fait les noms… Autrement dit, et c’est par définition: [​IMG] La langue…
    Cette ancienne langue de tout ce monde (UMNAD= Sur lequel on marche) dit en arabe « Âalam » (Aâ Alm= Contre union il est)… Cette ancienne langue qui sait que lorsque nous disons « Adam », nous ne faisons que répété autrement le mot « Homme »… Car au fait, à l’origine amazighe des chose, « Adam » c’est « Ad Emm » qui veut dire : « Ce est âme »… « Homme » est la traduction de l’ancien « Ug Emm » qui n’est autre que vouloir dire : « Fait âme »… Alors, si l’on comprend que les français disent authentiquement « Homme », on a à se demander sur l’utilisation du mot « Adam » et sur ce dédoublement du vocabulaire… Des causes qui nous font dire que TAMAZIGHT est LA LANGUE…
    Or, Tamazight, à l’image de cet exemple peut se vanter d’être antérieure à l’ambiguïté et aux trous de mémoire qui furent la cause de la naissance de la mythologie devinatrice dans ces cultures dites, paradoxalement, civilisées et tournées vers la science… De quel esprit scientifique parle-t-on lorsqu’on continue à croire qu’Europa est une ancienne divinité sans vraiment rechercher à comprendre la vraie origine logique du mot ?… Il suffisait, si les choses de ce monde ont été remise chacune à sa place, de demander à Grand-mère Tamazight pour savoir qu’Europa veut dire à l’origine : « La terre sans chaleur » !...
    Pour mieux donner la démonstration, à qui en a toujours besoin pour reconnaître la vraie place de Tamazight dans la civilisation humaine, prenons les quatre points cardinaux et essayons d’expliquer les mots : ESTE, OUEST, NORD, SUD et aussi, en arabe, CHARQ, GHARB, CHAMAL, GANOUB…
    ESTE Vient de l’origine amazighe « ASST » qui veut dire « D’où il fait soleil », on comprend aussi : « Faire jour »… CHARQ des arabes n’est autre que « ACH ARGH » qu’on traduit « Donne chaleur »… C’est sans doute, en plus de la chaleur du soleil levant, à cause des vents chaux dits aussi CHERGUI soufflant sur le monde arabe…
    OUEST C’est « UGH ASST » qui se traduit « Tombée du soleil »… Alors que GHARBE dévoile qu’Imazighen ont transmis aux arabes leur croyance selon laquelle le soleil tombe à la mère à la fin du jour… AGHR OUB qui se traduit « Va dans l’eau… La mère »…
    NORD ou encore NORTE révèle son origine lorsqu’on se tient la main droite vers l’Est (Af Ass), on a obligatoirement « le front », INAR en tamazight, vers cet UNERT « Celui du front » qu’est le nord… Il est chez les arabes CHAMAL et cela révèle dans son origine amazighe ACH qui veut dire : « Donneur » et MELL qui se traduit « Blancheur »… Tout le monde peut comprendre pourquoi le nord donne la blancheur… N’est ce pas les blancs !... Ceux de la mer blanche au milieu des terres…!
    SUD Il est bien entendu que déterminant ce qui est frontal, on dira pour le contraire qu’il est au dos… Le dos dont l’origine amazighe USD traduit le fait que c’est le côté du corps sur lequel on s’allonge en repos… En arabe, c’est GANOUB qui contient les deux termes amazighs « Agg » qui veut dire « Voir vers, diriger vers, surplomber… », le N qui est un lien comme « de » pour le français et OUB qui traduit « l’eau »… Cette nomination vient du fait qu’Imazighen savaient depuis longtemps que la majorité des terres étaient au Nord alors qu’au Sud, il y avait les grandes eaux… Les AMGH, « mouillages » que sont les mers… « Bahr » des arabes est traduit de l’origine amazighe OUB AHR qui veut dire : « Eau grande »… Les « UG AS IâN », les larges, donneront le mot «Océan » !...
    Incroyable ! N’est ce pas ? Mais, c’est vrai !....
    Au fait, pourquoi pas ?... Tamazight a la possibilité de prouver sa gloire de l’unique langue mère des dialectes qui gouvernent la civilisation… La toponymie est en effet un domaine où Tamazight peut démontrer qu’elle est la maîtresse des lieux… Pourvus qu’il y est de l’écoute à ce modeste refrain qui reste des échos, déjà lointains, de notre ahurissante amazighité faiseuse de civilisation…


    Quelques exemples significatifs de l’amazighité de la toponymie :
    - EUROPA = UR AFA Pays (terre) sans chaleur ou sans feu.
    - ASIA = ASIA Côté (sans d’autre spécification car sans opposé à l’autre bou de la méditerranée…)
    - AFRIQUE = AFR IG Aile il est (AF IR= pour voler).
    - SOMALIE = ASS AMML Soleil attendre ou pays du levant
    - ETHIOPIE = ITIOBBI Pays découpé (topo accidentée).
    - SOUDAN = ISUDDAN Les illuminés.
    - IRETRIE = IR ITRI Front de l’étoile.
    - MISR = M’ISR (M’isran) Celle des sédiments.
    - LYBIE = ILIBA Les reliefs (des hauteurs, des montagnes).
    - TUNISIE = TAWNZA La mèche (cheveux au front d’une dame).
    - ALGERIE = ICH UZWU Cap du vent… ECOSIUM pr romains.
    - NUMIDIE = N’UMEDDA Celle de l’aigle.
    - MAROC = AMR UC Belle vue… Vue il donne.
    - MAURITANIE= M’WURTAN Celle des jardins.
    - ATLAS = ATL ASS Fait disparaître le soleil.
    - RIF = AR IFF Sans excroissance. Bien aligné. Rangée
    - ATLANTIQUE = ATL âANT IG Fait disparaître qui le défis il est.
    - AZORES(Ïles) = AZOR La racine
    - SAHARA = ASS HAR Grand soleil… Soleil très chaud ?

    Quelques villes marocaines :
    - NADOR = ANNA DOR „Ce qu’ils entourent“. „Ils“ici revient les eaux qui entourent le lieu nomé… on dirait pour préciser « ANNA DOR WAMAN »…
    - OUGDA = OUGADDA Celle de la plaine (ANGADD = Nivelé, plaine…)
    - TAZA = TAZA La tige de l’alfa avec quoi on faisait des brises vent pour les tentes « Amchchou »).
    - FES = AF ASS Le quartier de la rive droite du oued courant dans cette ville. « AFASS » qui veut dire en amazigh « Trouver soleil » et désigne la droite et vraisemblablement l’Este… C’est ce mot qui donna son nom à la ville de FES et non pas les mythes des nouveaux Fassi…
    - SEFROU = ASFRU Donne vue panoramique
    - MEKNES = M’UKNNAS Celle avec une grosse tête (tête de colline, borg).
    - ANFA = ANFA Le port
    - Marrakech = AMRA KUCH Qui surplombe tout, d’où on peut admirer tout.
    - TANGER = ATN AGT Qui surplombe les deux mers (Double surplomb)
    - IFRANE = IFRAN Les grottes
    - VOLUBILIS = UWLILI Celle des lauriers
    - MELLILIA = AMELL IGA Blanc il est
    - FIGUIG = AF IGGUIG Sur le barrage
    - MOGADOR = M’UG ADOR Celle du mur circulaire (Forme)
    - AGADIR = AG ADIR Celle avec la muraille (hauteur)
    - TAFRAOUT = TAFRA WET Celle qui vous est cachée… La vallée !.
    - TAGHAZOUT = TAGH AZWUT En face du vent.
    - MISSOUR = M’ ISWUR Celle des gravas (Pierres de calibre déterminées utilisé pour un jeu très ancien dit : ISWUR.
    - MIDELT = M’ IDELT Celle qu’il couvre (La neige)
    - AZROU = AZRO Le rochet.
    - TAOURIRT = TA OUR IRT Celle qui n’a pas d’héritiers… Il s’agit des magasins collectifs chez imazighen et qui étaient un bien communautaire dont on a droit au service sans droit à la propriété privé et donc interdit de faire objet à l’héritage… Notre fameux MAKHZEN retrouvera là ses origines démocratiques… « Son poste légitime » lorsqu’il était vraiment au service de la communauté !... Celui qui veille sur Taourirt !...
    Cela dit, la liste est interminable… Les données accablantes et les conclusions embarrassantes… La terre parle dans ce pays, et vraiment!, l’amazigh… Son écho défis, en plus des abimes du temps, les mensonges de l’histoire et de ses apôtres…Car, gravée dans la génétique infranchissable des cultures et des langues, l’amazighité qui est science et recherche de l’idéale, attendra le jour de l’éveille humain qui redécouvrira en elle l’unicité, la fraternité et l’égalité… Elle est la preuve que les langues et les couleurs ne sont qu’illusions, car à l’origine les hommes n’ont qu’une langue malgré les dialectes et n’ont pas du tout de couleurs autre que celle du sang qui réagie au fil des temps à ces couleurs et éléments de la terre, de l’air et du ciel…
    Bon sang!... Louange à Tamazight capable de nous démontrer sans quitter nos lits de songes que tout ce monde est en effet sien… Que nous sommes tous ses enfants bien aimés...Hélas, majoritairement, égarés !.
     

Partager cette page