Tanger-Med mène grand train

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 16 Juin 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Une convention a été signée lundi 13 juin à Paris entre l'ONCF et l'Agence française de développement (AFD). Elle porte sur le financement partiel de la liaison ferroviaire entre la ville du Détroit et le port Tanger-Med dont le montant global est de 330 millions d’euros.


    Le projet du port Tanger-Med avance à pas sûrs. Après l’appel d’offres qui a été lancé dernièrement par TMSA pour la concession de remorquage, d’assistance et de sauvetage, pour lequel trois groupes de soumissionnaires ont été sélectionnés, c’est au tour de la liaison ferroviaire entre le site du nouveau port et la ville du Détroit. Une convention sur le sujet a été d’ailleurs signée lundi 13 juin à Paris entre l'Office national des chemins de fer (ONCF) et l'Agence française de développement (AFD) portant sur le financement partiel de cette connexion ferroviaire. Une convention signée entre Mohamed Rabii Khlie, directeur général de l'ONCF, et Rémi Genevey directeur Méditerranée au sein de l’agence française. Cette convention porte sur un montant global de 330 millions d’euros, ce qui correspond au coût total de cette liaison. A titre d’exemple, signalons que la bretelle entre Sidi Yahia et Machrâa Bel Ksiri coûtera la somme de 55 millions d'euros alors le matériel roulant coûtera quelque 72 millions d’euros. Le plan de financement a été largement abordé lors de la cérémonie de signature de cette convention. Ainsi, des accords de prêt ont été obtenus auprès de la Banque islamique de développement, d’un montant de 55 millions d'euros. Une levée de fonds locale sera également de la partie puisqu’un Consortium de banques marocaines participera à hauteur de 255 millions d'euros alors que l'Agence française de développement financera quelque 25 millions d'euros. Il est à signaler que cette dernière somme est garantie par le Maroc. Le prêt est accordé aux conditions habituelles d'intervention de l'Agence sur une durée de 20 ans dont 7 ans de différé de remboursement du principal. Les décaissements du concours seront effectués en 4 tranches.
    Lors de cette cérémonie à laquelle ont assisté Karim Ghellab, ministre de l'Equipement et du Transport, et Dominique Perben, ministre français des Transports, de l'Equipement, du Tourisme et de la Mer, le détail de la liaison ferroviaire a été exposé.
    Cette dernière, reliant le nouveau port à la ville de Tanger comprend 45 Km de voie unique non électrifiée, 9 viaducs d'une longueur totale de 4 687 m, 12 ouvrages d'art moyen et 43 ouvrages hydrauliques, 1 tunnel de 2300 m2, d'importants terrassements (20 millions de m3 de déblais et 5 millions de m3 de remblais), des gares destinées à desservir les zones industrielles et le nouveau port, les systèmes de signalisation et les équipements de télécommunication. L'objectif étant la mise en service du port et des connexions routières et ferroviaires en 2007.


    Par : Fadoua GHANNAM
    Aujourd'hui Le Maroc

     

Partager cette page