Tapez sur votre clavier, pas sur vos collègues !

Discussion dans 'Santé & Beauté' créé par L9ant, 27 Août 2006.

  1. L9ant

    L9ant Accro

    J'aime reçus:
    167
    Points:
    63
    Les vacances tirent à leur fin, vous voilà prêts à retourner travailler. Mais de grâce, allez-y détendus ! Car selon une étude danoise, les violences verbales et physiques sur le lieu de travail augmenteraient de 46% le risque de dépression.

    [​IMG]

    C'est le constat du Dr Jens Bonde, de l'Université d'Aarhus au Danemark. "La majorité des actes de violence était le fait de clients, de patients et d'élèves. Environ 5% des patients dépressifs ont rapporté avoir été victimes de la violence de leurs collègues". Les secteurs les plus concernés ? La santé, l'éducation et le social.


    "D'autres études ont montré que le fait d'être menacé ou de subir la violence d'un autre stimulait le système nerveux, se traduisant automatiquement par un trouble émotionnel. Et ceci même chez des sujets psychologiquement équilibrés". Au Danemark bien sûr. Mais aussi en France et dans tous les pays, où l'actualité est régulièrement animée par des affaires de violence au travail.

    Sources : Menara.ma
    Destination Santé
     

Partager cette page