Tennis - ATP Hambourg : Davydenko se fait respecter

Discussion dans 'Tennis' créé par simo160, 27 Juillet 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]
    Nikolay Davydenko a remporté le tournoi de Hambourg en battant Paul-Henri Mathieu 6-4, 6-2, en finale, dimanche. 12e mondial, le Russe remporte ainsi son 15e titre ATP et engrange les 500 points du tournoi. Le Français en sort tête haute, malgré les occasions manquées, avec 300 pts ATP.

    ATP HAMBOURG - FINALE

    Nikolay Davydenko (RUS, 2) bat Paul-Henri Mathieu (FRA) 6-4, 6-2
    Face-à-face : 7/4 pour Davydenko.

    Paul-Henri Mathieu, fiévreux et incertain avant le début du tournoi, fébrile lors du premier tour, a échoué en finale à Hambourg. Nikolay Davydenko, qui avait pourtant un break de retard dans la première manche (3-2 pour Mathieu), a proposé un tennis trop incisif pour l'Alsacien. En 1h28, le Russe a progressivement plombé les chaussures de Mathieu, débordé latéralement et impuissant en profondeur. C'est le 15e titre ATP pour le Russe moins d'un an après son titre à Miami. Absent une grande partie de la saison (talon gauche avant l'Open d'Australie, jambe gauche avant Roland-Garros), il peut désormais revenir dans le top 10, certainement à la neuvième place, devant Fernando Verdasco.

    Le tournoi de Hambourg, qui a perdu son statut de Masters, pourra désormais donc se reconvertir en terre d'accueil pour les... terriens en manque de résultats. Les quatre demi-finalistes n'avait plus gagné de titre, au mieux, depuis 2008. Et seul David Ferrer avait joué une finale (deux à Dubaï et Barcelone) cette année. Les finalistes du jour, Nikolay Davydenko et Paul-Henri Mathieu, étaient tous deux à la recherche d'un premier titre en 2009.

    Des points ATP qui font du bien


    Le Français, finaliste à Metz l'an passé, n'a toujours pas gagné un trophée sur le circuit depuis Gstaad en 2008. Plus agressif en début de rencontre, il a pourtant mené 3-2 dans la première manche avant de perdre son avantage dans le jeu suivant sur la septième balle de débreak (il était même mené 0/40). Ces efforts vains, et un long tournoi (il n'avait plus gagné quatre matches d'affilée depuis octobre 2008) ont été payés par la suite : " Nikolay a très bien joué, et j'ai sans doute laissé trop d'énergie dans ma demi-finale", a-t-il expliqué.

    Les récompenses sont pourtant au rendez-vous pour tous ces joueurs puisque le tournoi offre un capital de 500 points pour le vainqueur et 300 pour les demi-finales. Mathieu va donc réintégrer le top 30, juste devant Jérémy Chardy (32e) et Richard Gasquet (30e).


    Eurosport
     

Partager cette page