Tennis - Coupe Davis : L'Espagne sans égale

Discussion dans 'Tennis' créé par simo160, 8 Décembre 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]
    L'Espagne a conservé son trophée de Coupe Davis en dominant en finale la République tchèque après le match de double à Barcelone. Vainqueurs de deux premiers matchs vendredi, les Ibériques ont décroché leur dernier point grâce à Lopez et Verdasco, tombeurs de Berdych et Stepanek 7-6, 7-5, 6-2.

    COUPE DAVIS - Finale - 4-6 décembre
    . Barcelone (terre battue indoor)
    ESPAGNE - REPUBLIQUE TCHEQUE 3-0

    L'Espagne est une nouvelle fois la meilleure équipe de la saison. Tenants du titre rayonnants sur leur surface de prédilection, les Ibériques n'ont pas raté l'occasion de remporter le 3e point décisif de cette finale, où le suspense n'aura eu sa place que lors de la 2e rencontre, remportée au forceps par David Ferrer face à Radek Stepanek. Le Valencian avait été préféré à Fernando Verdasco par Albert Costa pour disputer les simples. Le choix du capitaine espagnol a été payant, Verdasco ayant été décisif en double aux côtés de Feliciano Lopez. La paire ibérique, héroïque en Argentine lors de la finale de l'an passé, a réussi une nouvelle performance de choix en dominant le duo tchèque Berdych/Stepanek qui restait sur cinq succès en Coupe Davis. Un bonheur qui se concrétise en un quatrième trophée dans cette compétition pour les Espagnols, le tout en 9 ans.

    C'est la première fois depuis la Suède en 1998 qu'un tenant du titre conserve son trophée. Vainqueurs pour la première fois en 2000, déjà à Barcelone, ils ont ajouté trois autres titres, en 2004, 2008 et 2009. Mais ils restent encore très loin des Etats-Unis (32 succès) et de l'Australie (28), voire de la France (9), tombée cette saison sur cette même République tchèque au 1er tour. Meilleure équipe de la saison qui compte 11 joueurs dans le Top 100 (dont neuf dans le Top 50), l'Espagne est sans nulle doute la meilleure formation de cette décennie... Et la domination de l'ex-N.1 Rafael Nadal, invaincue dans cette compétition depuis 2004, n'y est pas étrangère.

    Cette année, l'Espagne a ainsi largement profité du fait d'avoir joué toutes ses rencontres à domicile où elle impose systématiquement la terre battue à ses adversaires et où elle est invaincue en 18 rencontres depuis 1999. En 2009, elle a successivement battu la Serbie (4-1) l'Allemagne (3-2) et Israël (4-1) avant de conclure face aux Tchèques qui visaient une deuxième victoire après celle de la Tchécoslovaquie en 1980. L'année prochaine, l'Espagne commencera la défense de son titre face à la Suisse de Roger Federer au premier tour début mars, toujours à domicile...

    Fernando Verdasco/Feliciano Lopez (ESP) battent Radek Stepanek/Tomas Berdych (RTC) 7-6(9/7), 7-5, 6-2
    Rafael Nadal (ESP) bat Tomas Berdych (RTC) 7-5, 6-0, 6-2
    David Ferrer (ESP) bat Radek Stepanek (RTC) 1-6, 2-6, 6-4, 6-4, 8-6

    . LES DIX DERNIERES FINALES

    2009: Espagne bat République tchèque 3 à 0 (avant les 2 derniers simples)
    2008: Espagne bat Argentine 3-1
    2007: Etats-Unis battent Russie 4-1
    2006: Russie bat Argentine 3-2
    2005: Croatie bat Slovaquie 3-2
    2004: Espagne bat Etats-Unis 3-2
    2003: Australie bat Espagne 3-1
    2002: Russie bat France 3-2
    2001: France bat Australie 3-2
    2000: Espagne bat Australie 3-1


    . PALMARES

    1. Etats-Unis 32 victoires
    2. Australie 28
    3. France 9
    . Grande-Bretagne 9
    5. Suède 7
    6. Espagne 4
    7. Allemagne 3
    8. Russie 2
    9. Croatie 1
    . République tchèque 1
    . Italie 1
    . Afrique du Sud 1


    Eurosport
     
  2. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Cette Armada a une âme, et un avenir

    L'Espagne, quatre fois vainqueur depuis 2000, s'impose comme la nation référence en Coupe Davis. Soudés, Nadal, Ferrer, Verdasco, Lopez et Ferrero, collent à l'esprit de l'épreuve. Ce groupe possède un leader et un esprit de corps, la formule optimale. En 2010, ils viseront un triplé historique.

    COUPE DAVIS 2009, FINALE : Espagne bat République tchèque 5-0 et conserve son titre acquis l'an dernier en Argentine.

    Ce n'est pas seulement un constat statistique, comme nous allons le voir ci-dessous, ni la qualité de jeu produite, c'est aussi un état d'esprit que l'équipe d'Espagne de Coupe Davis consacre depuis quelques années. "Tous pour un, un pour tous", c'est une devise qui convient bien aux représentants de l'Espagne. Ce pays n'est pas uniquement celui qui est le mieux représenté dans le top 100 du classement ATP depuis plusieurs années (avec la France), mais il a été capable de produire des leaders incontestés du circuit avec Carlos Moya, Juan Carlos Ferrero puis l'inévitable Rafael Nadal. Il ne faut pas oublier que la véritable initiation de Nadal aux joutes du plus haut niveau a eu lieu en Coupe Davis. Après la victoire historique du pays en 2000, avec Albert Costa, Alex Corretja, Juan Carlos Ferrero et Juan-Manuel Balcells, Carlos Moya et Rafael Nadal avaient triomphé en 2004. L'ère ibérique ne faisait que commencer.

    Depuis l'Armada s'est étoffé de deux joueurs capables d'évoluer dans le top 10 David Ferrer et Fernando Verdasco et peut compter sur les services de Feliciano Lopez, Tommy Robredo et Juan Carlos Ferrero, lesquels ont tous joué cette année dans l'équipe. Tous "potes", tous prêts à prendre la relève en cas de défaillance comme l'an dernier en finale, quand l'Espagne a conquis le titre en Argentine sans Nadal. Ce n'est pas insignifiant si ce dernier affirme : "Cette équipe à une âme".

    A SAVOIR :

    . Feliciano Lopez et Tommy Robredo ont gagné le double contre Israël en demi-finale (victoire finale 4-1), et perdu le double contre la Serbie (4-1) au 1er tour. Lopez a gagné le double contre l'Allemagne (3-2) en quarts et celui de la finale avec Fernando Verdasco. Tommy Robredo a perdu son seul simple devant Philipp Kohlschreiber en quarts.

    . L'Espagne est la quatrième nation depuis 1972 qui a conservé son titre. La Suède avait été la dernière en date (1997/1998) à le faire. Auparavant : les Etats-Unis (1978/79 et 1981/82) et l'Allemagne (1998/89). Aucune équipe depuis la fin du Challenger round (le vainqueur défend systématiquement son titre l'année suivante) n'a remporté le titre trois fois de suite.

    . Les plus belles séries (Challenger Round) : Sept titres de suite: Etats-Unis (1920-26)
    Six titres de suite: France (1927-32)
    Cinq titres de suite: Etats-Unis (1968-72), Australie (1907-11)
    Quatre titres de suite: Australie (1964-67, 1959-62, 1950-53, 1907-11), Etats-Unis (1946-1949), Grande-Bretagne (1933-36), Iles Britanniques (1903-06)
    Triplés: Australie (1955-57), Etats-Unis (1900-02)
    Doublés: Espagne (2008-09), Suède (1997-98), Allemagne (1988-89), Suède (1984-85), Etats-Unis (1981-1982, 1978-79, 1937-38)

    . L'Espagne est invaincue depuis dix ans à domicile.

    . Nadal a perdu son premier match de Coupe Davis, face à Jiri Novak mais il a gagné les 14 suivants, dont son deuxième simple de la finale 2009.

    LA CONCURRENCE EN 2010

    Premier adversaire de l'Espagne en mars 2010, la Suisse ferait peur si Roger Federer prenait la décision de s'investir dans la compétition. L'année prochaine, Stanislas Wawrinka, excellent N.2, n'est pas sûr de jouer car il attend un heureux événement au même moment. L'Argentine de Juan Martin Del Potro et David Nalbandian, qui sera de retour après une opération à la hanche, les Etats-Unis d'Andy Roddick et James Blake, déjà vainqueurs en 2007, la Russie de Nikolay Davydenko et Mikhail Youzhny sans parler du potentiel français avec Jo-Wilfried Tsonga-Gaël Monfils et Gilles Simon sont des concurrents sérieux. L'Espagne n'est pas à l'abri des blessures mais elle possède l'avantage rare de possèder un leader d'exceptionnel et un groupe homogène et solidaire.

    DECLARATIONS

    Albert Costa (capitaine de l'équipe d'Espagne): "Cette équipe n'a pas de limites".
    "En gagnant deux années de suite, on a prouvé qu'on était une grande équipe. Il y a une grande tradition de tennis en Espagne. Le plus important pour moi ce sont les joueurs. Sans eux, je ne suis rien. Je suis très heureux, c'est un moment spécial pour moi. J'ai eu la chance de gagner la Coupe Davis comme joueur (en 2000) et maintenant comme capitaine. Je suis un homme comblé."

    Rafael Nadal : "Cette équipe a une âme, on est tous très proche".
    "Jouer une finale à domicile est quelque chose de très émouvant. Je remercie l'équipe de m'en avoir donné l'opportunité, moi qui n'étais pas là en quarts et en demi-finales. La clé du succès vient du fait qu'on a beaucoup de bons joueurs. On est aussi tous très amis, ça aide beaucoup, mais le plus important c'est d'avoir une telle qualité dans l'équipe."

    Feliciano Lopez : "Gagner la Coupe Davis est toujours un sentiment spécial, mais la gagner à la maison est encore plus formidable. En Argentine (en 2008) c'était très dur. Ici, avec le public derrière nous, c'était plus facile pour nous."

    Fernando Verdasco : "Le calendrier est très chargé. C'est impossible d'être toujours prêt pour la Coupe Davis. Avec 'Rafa' on a raté deux rencontres cette année. Mais dès qu'on peut, on la joue car on adore ça."

    . TABLEAU du 1er tour du groupe mondial de la Coupe Davis 2010 :

    Espagne - Suisse
    France - Allemagne
    Russie - Inde
    Suède - Argentine
    Croatie - Equateur
    Serbie - Etats-Unis
    Chili - Israël
    Belgique - République tchèque


    Eurosport
     

Partager cette page