Tennis - Masters Cup Londres : Federer redevient le Maître

Discussion dans 'Tennis' créé par simo160, 29 Novembre 2010.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    [​IMG]


    Roger Federer a remporté son 5e titre en Masters Cup, après 2003, 2004, 2006 et 2007, en battant Rafael Nadal 6-3, 3-6, 6-1 en finale, dimanche à Londres. Le Suisse, N.2 mondial, rejoint dans la légende Ivan Lendl et Pete Sampras. L'Espagnol terminera tout de même N.1 du classement ATP.

    MASTERS CUP 2010 - Finale

    Roger Federer (SUI/N.2) bat Rafael Nadal (ESP/N.1) 6-3, 3-6, 6-1

    Il n'y avait personne pour battre Roger Federer cette semaine à Londres. Le Suisse a terminé l'année comme il l'avait commencée, en remportant un grand titre, le Masters dimanche à Londres. Avec l'Open d'Australie décroché en janvier, 2010 ne se termine pas si mal pour lui. D'autant que sa dernière victoire de l'année s'est faite aux dépens de son grand rival Rafael Nadal, prouvant ainsi que le temps de sa gloire n'était pas révolu à 29 ans. Le N.2 mondial égale ainsi un record qu'il attendait depuis 2007, celui d'Ivan Lendl et Pete Sampras en enlevant pour la cinquième fois le tournoi des Maîtres. Et pourtant, Federer restait sur six défaites en sept matches contre le Majorquin et ne l'avait plus dominé dans la finale d'un grand événement depuis l'édition 2007 de Wimbledon. C'est le 66e titre ATP du Suisse et le 5e de la saison, son meilleur total en un an depuis... 2007.

    A l'aise en indoor, ce qui est loin d'être le cas de son adversaire du jour, le protégé de Paul Annacone a perdu son premier set de la semaine face à Nadal, plus agressif en retour, notamment en secondes balles. Mais c'est le Suisse qui a pris le jeu à son compte. 32 coups gagnants pour lui pour 22 erreurs. L'Espagnol a terminé avec plus de fautes directes que de coups de raquette inspirés (19/11). Reprenant l'initiative dans le dernier set, Federer a fait le break décisif (3-1) en agressant pour la énième fois l'Espagnol sur son deuxième service pour s'envoler définitivement face à un adversaire qui ressentait la fatigue des ses trois heures de bagarre la veille face à Andy Murray.

    "Un très bon Federer"

    "Je ne vais pas dire que j'ai perdu le match à cause d'hier, résume le N.1 mondial, j'ai perdu parce que je suis tombé contre un très bon Federer. J'étais là, mais ce n'était pas suffisant. Il était injouable au premier set. Son niveau a été très haut, je ne peux que le féliciter." Malgré cette belle victoire sur Nadal, la 8e en 22 rencontres, le Bâlois ne peut pas espérer déloger le Majorquin, auteur du Petit Chelem en 2010, tant son retard au classement est important. "Je suis enchanté de la façon dont j'ai joué toute la semaine, s'est félicité "Rodgeur". C'est superbe de gagner le Masters dans une troisième ville différente après Houston et Shanghai. Je suis ravi d'avoir fini la saison en jouant un de mes meilleurs tennis. J'ai gardé le meilleur pour la fin."

    Pour Nadal, malgré la déception de la défaite de première finale de Masters, la semaine a marqué un nouveau pas en avant. L'Espagnol a joué à Londres le meilleur tennis de sa carrière en indoor, dans les conditions qui lui conviennent le moins. "Je suis content de mon match et encore plus de ma semaine, qui a été incroyable. J'ai battu quatre joueurs du top 8 sur une surface difficile pour moi. Cela ne m'était jamais arrivé." Si ce Masters manque encore à son palmarès déjà très étoffé, il a encore tout le temps de rejoindre Andre Agassi, seul joueur à avoir remporté les quatre titres du Grand Chelem, la Coupe Davis, la médaille d'or olympique et le Masters. Après tout, il n'a pas encore 25 ans.








    Eurosport
     

Partager cette page