Tennis - Masters Miami 2009 : Victoire d'Andy Murray

Discussion dans 'Tennis' créé par simo160, 6 Avril 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Murray en impose à Miami
    [​IMG]

    Andy Murray a remporté le 3e Masters 1000 de sa carrière à Miami au terme d'une finale médiocre face à Novak Djokovic (6-2, 7-5), dimanche. Le N.4 mondial marque les esprits et des points au classement ATP. Il revient à 170 points du Serbe, qui a accusé le coup physiquement ce dimanche.

    MASTERS 1000 MIAMI - FINALE

    Andy Murray (GRB/N.4) bat Novak Djokovic (SRB/N.3) 6-2, 7-5.
    Face-à-face : 4/3 pour Djokovic.


    Andy Murray rayonne. Et comme le soleil de Floride tape fort, Novak Djokovic, qui n'aime pas les grandes chaleurs, n'a pas tenu deux sets face à l'Ecossais lors de la finale du tournoi de Miami. Un match décevant, qui confirme les difficultés du Serbe à produire son meilleur tennis lors des grands rendez-vous depuis près d'un an maintenant, et la constance de Murray. Après sa finale à Indian Wells, le N.4 mondial prouve qu'il est le plus régulier sur le circuit actuellement. Il vient de remporter son 26e match et peut aborder la saison sur terre, qu'il affectionne moins, à portée de raquette (170 points) du N.3 mondial... Novak Djokovic.

    "Miami, c'est un peu ma deuxième maison, c'est là que je m'entraîne avant la saison, je suis heureux de m'imposer ici" , a dit Murray en recevant son trophée après 1 h et 42 minutes sous un soleil de plomb. Pendant la première manche, ce jeune homme de 21 ans dominait de la tête et des épaules. Djokovic, crispé en début de match, faisait les mauvais choix. Ses montées au filet étaient vaines, son service laborieux et son attitude globale pénible. Breaké deux fois en toute logique, il a débuté le deuxième set par un nouveau break concédé.

    "Miami, c'est un peu ma deuxième maison"

    Le scénario du match accable Djokovic comme un coup de soleil. Il fait venir le médecin, comme lors de sa fin de match face à Jo-Wilfried Tsonga en quarts de finale, et obtient l'effet attendu. Recentré sur son sujet, il débreake immédiatement (1-1). Murray perd sa concentration, son rythme et son service deux fois de suite. Mené 1-4, l'Ecossais s'enlise dans les sables mouvants du jeu de Djokovic, qui ne semble pas avoir plus d'énergie mais qui joue volontairement vers l'avant. "J'ai encore été mon propre ennemi, a réagi Djokovic. J'ai eu du mal à m'adapter à la chaleur, je n'y peux rien, c'est comme ça." Murray n'a rien trouvé à y ajouter : "Le match était difficile avec cette chaleur . J'ai un peu perdu le rythme dans le second set mais j'ai pu finir quand même."

    Malgré 15 fautes directes dans cette seule seconde manche, Andy Murray a retrouvé son arsenal de dissuasion au huitième jeu. Débreaké à 4-5 malgré deux balles de set en sa faveur, Djokovic voit son adversaire inscrire trois aces, dont un sur seconde balle (5-5). "Quand j'ai eu ces deux balles de set, j'aurais dû être plus intelligent, mieux servir, j'ai fait une double faute sur la deuxième , a regretté le Serbe. Il perd son jeu blanc et le match dans la foulée (5-6 puis 5-7). C'est la troisième défaite consécutive du Serbe devant l'Ecossais (la troisième aux Etats-Unis et sur dur), c'est le troisième titre en Masters 1000 après Madrid et Cincinnati en 2008 de Murray, et son troisième titre de l'année après Doha et Rotterdam. Personne n'en a autant cette saison.

    Eurosport
     

Partager cette page