Tennis - WTA Miami : victoire de la Belarus Azarenka

Discussion dans 'Tennis' créé par simo160, 5 Avril 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Tennis - WTA Miami "Azarenka va au bout"

    [​IMG]
    Azarenka, le bel avenir du Bélarus


    Victoria Azarenka a dominé Serena Williams, qui restera N.1 mondiale, 6-3, 6-1, jeudi en finale à Miami. Diminuée par une blessure à la cuisse gauche, l'Américaine n'a pas été en mesure de résister au tennis irrésistible de la Biélorusse qui gagne le 3e titre de sa carrière, le 3e titre en 2009!

    WTA MIAMI - FINALE

    Victoria Azarenka est dans la place. Celle des grandes, celle de Serena Williams. Là où l'Américaine restait invaincue depuis 2006, où elle avait remporté cinq titres et perdu une finale en dix participations, la grande confirmation de l'année, Victoria Azarenka, a signé une victoire très importante. La 3e de l'année, soit la troisième de sa carrière après Brisbane et Memphis. En pratiquant un tennis irrésistible, très similaire à celui que peut pratiquer la meilleure Sharapova, elle n'a laissé aucune chance à Serena Williams, diminuée par une blessure à la cuisse gauche.

    Le match a connu sept premiers jeux intenses. Serena tentant de briser le rythme infernal des frappes adverses. Privée d'appuis solides dans l'échange et au service, promenée latéralement, la tenante du titre (depuis 2007) a été dominée dans la profondeur. Elle a réussi à tenir son rang jusqu'à 3-3. Le break, le second du match pour Azarenka, a marqué la fin du suspense. Serena s'est contenté de jouer les "sparring-partner" de luxe jusqu'à la fin du match.Réalisant que le succès était au bout de sa raquette, la Bélarusse a commis une double faute, sa 7e de la rencontre, sur sa deuxième balle de match, avant de s'imposer à la troisième. "J'étais comme tétanisée", a-t-elle expliqué. Ses "Oh mon Dieu", "Oh mon Dieu" répétés sur le court trahissaient aussi la surprise et l'émotion d'une jeune première.

    Un rêve éveilé pour Azarenka, qui n'a eu de cesse d'expliquer ces derniers jours que les soeurs Williams étaient des modèles pour elle, des références. N.8 mondiale, Victoria Azarenka leur ressemble un peu aujourd'hui. A 19 ans, Azarenka n'avait jamais remporté un tournoi d'aussi haut rang. Il s'agit de son troisième en carrière, tous gagnés cette saison (avec Brisbane et Memphis). Elle va devenir N.8 mondiale lundi, son plus haut classement. "C'était déjà un grand honneur de rencontrer Serena en finale, ça l'est encore plus de gagner contre elle. Ce n'est que cette saison que j'ai commencé à croire en moi, à croire que je pouvais gagner des tournois ", a réagi Azarenka lors de la remise des trophées.

    LES DECLARATIONS (Conférence de presse)

    Victoria Azarenka : "C'est la plus grande victoire de ma carrière."

    "J'étais contente d'en finir car je devenais nerveuse à la fin. Je n'ai pas fait attention à la blessure de Serena, il fallait que je joue mon jeu et que je concentre sur moi. Je n'ai pas adapté ma tactique au fait qu'elle était diminuée. J'ai su être régulière et plus agressive, j'ai cru en moi. Je trouve que pour une première grande finale, je me suis bien contrôlée. (A propos de sa place de N.8 mondiale) Maintenant je veux être N.7 et ensuite mieux encore."

    Serena Williams : "Je me suis fait mal en quart de finale et ça ne s'est pas amélioré ensuite. J'ai pensé au forfait mais je n'aime pas ne pas jouer et je me suis dit que ça irait mieux en s'échauffant. Je ne sais pas ce que c'est exactement. Ce n'était pas facile de bouger sur le court."

    "C'est dur de perdre en finale mais je suis déjà contente d'être arrivée jusque là (pour la 7e fois de sa carrière à Miami). Je remercie le public, il m'a aidé à m'accrocher."


    "(A propos d'Azarenka) Elle a vraiment progressé, elle a un grand potentiel, c'est une joueuse complète et elle va vraiment être forte à l'avenir. Je pense qu'elle va faire une grande année. J'ai hâte de rejouer contre elle à mon vrai niveau. Le seul bon côté de cette défaite, c'est que je garde quand même la première place mondiale. Maintenant, je suis ravie que la saison de terre battue commence."


    Eurosport
     

Partager cette page