Tentative de coup d'Etat déjouée au Niger?

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 14 Octobre 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Le numéro 2 de la junte militaire au pouvoir au Niger, le colonel Abdoulaye Badié, est aux arrêts depuis mercredi et est actuellement retenu à l'état-major à Niamey, annonce une source militaire.

    «Le colonel Badié a été arrêté hier (mercredi) après-midi et est gardé dans les locaux de l'état-major à Niamey», a indiqué cette source sous couvert d'anonymat, sans préciser les raisons de cette arrestation: «Les choses sont au stade de l'interrogatoire.»

    Chef de l'intendance des armées, le colonel Badié était surtout le secrétaire permanent du Conseil suprême pour la restauration de la démocratie (CSRD, junte), soit le numéro deux du régime mis en place après le coup d'Etat de février contre le président Mamadou Tandja (1999-2010).

    Le 10 octobre, le chef de la junte, le général Salou Djibo, avait supprimé par décret le poste de secrétaire permanent et maintenu le colonel Badié comme simple membre du CSRD.

    Dans son édition du 11 octobre, l'hebdomadaire indépendant nigérien Le Canard déchaîné que la suppression de ce poste serait liée à de «folles informations faisant état d'une tentative de coup d'Etat» en préparation.

    Depuis quelques jours, la présence de l'armée dans la capitale Niamey et ses environs est plus sensible, avec des patrouilles renforcées, notamment la nuit.



    http://www.liberation.fr/monde/01012296260-tentative-de-coup-d-etat-dejouee-au-niger

     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Niger: l'ex-numéro 2 de la junte chez lui


    L'ex-numéro 2 de la junte au pouvoir au Niger, le colonel Abdoulaye Badié, arrêté mercredi selon plusieurs sources militaires et une source proche de la junte, se trouvait à son domicile à Niamey aujourd'hui en fin d'après-midi.

    Le colonel Badié, qui se trouvait dans sa villa d'un quartier résidentiel du sud-ouest de la capitale, entouré de nombreux proches, a refusé de s'exprimer, a-t-on constaté.
    Un homme qui s'est présenté comme un membre de sa famille a réfuté, sous couvert d'anonymat, son arrestation: "c'est complètement faux. Il n'a même pas été interpellé, à plus forte raison mis aux arrêts", a-t-il assuré.

    Plusieurs sources militaires et une autre source proche de la junte avaient annoncé dans la matinée l'arrestation du colonel Badié, le disant également retenu à l'état-major.



    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...-niger-l-ex-numero-2-de-la-junte-chez-lui.php
     

Partager cette page