Torres fait chuter Chelsea

Discussion dans 'Angleterre' créé par simo160, 8 Novembre 2010.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Grâce à un doublé de Fernando Torres, Liverpool s'est imposé contre Chelsea (2-0), lors de la 11e journée de Premier League. Les Reds signent leur troisième victoire de rang en championnat. Les Blues encaissent leur deuxième défaite de la saison mais restent à la première place.


    LIVERPOOL - CHELSEA : 2-0
    Buts : Torres (11e, 45e).

    Liverpool n'est pas mort. C'est indiscutablement l'enseignement à tirer de la victoire des Reds, dimanche contre Chelsea (2-0). Après son match nul face à Arsenal en début de saison (1-1) et sa défaite face à Manchester United (2-3) plus récemment, le club de la Mersey a mis un point d'honneur à battre pour la première fois cette saison un membre du Big Four. Et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit du leader. Déjà tombés à Manchester City (0-1), les Blues concèdent leur deuxième défaite de la saison en Championnat. Mais ça ne les empêche pas de rester en tête, puisqu'ils avaient pris un peu d'avance sur leurs rivaux. Seulement deux points les séparent maintenant de Manchester United, le grand gagnant du week-end.

    Et si dans la semaine, c'est le capitaine Steven Gerrard qui avait montré la voie du renouveau en Ligue Europa, en réalisant un triplé contre Naples (3-1), c'est cette fois-ci l'autre star, Fernando Torres, qui a guidé les Reds. Auteur d'un doublé, ses sixième et septième buts en huit matches contre Chelsea, l'Espagnol a non seulement permis à son équipe d'enchaîner une quatrième victoire d'affilée toutes compétitions confondues, la troisième en Premier League. Mais il a surtout redonné un peu de crédit à un club qui en avait tellement perdu en ce début de saison. Relégable au soir de la huitième journée, Liverpool occupe désormais une bien meilleure neuvième position, en embuscade. Certes, c'est encore loin de son standing habituel. Mais en attendant mieux, c'est déjà ça.

    Si les joueurs de Roy Hodgson rééditent en plus ce genre de performance à l'avenir, nul doute qu'ils ne cesseront pas de grimper au classement. D'entrée très agressifs, ils ont très vite poussé Chelsea dans ses derniers retranchements avant d'être récompensés par deux fois en première période, d'abord sur un bel enchaînement de son buteur ibère (11e), puis sur un coup de génie de celui-ci, juste avant la pause (45e). Sa frappe dans le petit filet côté opposé est une merveille du genre. A ce moment-là, elle a fait en plus très mal aux Blues, qui tentaient de revenir. Avec l'entrée en jeu à la reprise de Didier Drogba, fiévreux et laissé sur le banc au coup d'envoi, les Londoniens se sont un peu plus montrés dangereux. Nicolas Anelka aurait notamment pu réduire la marque (86e), mais sa frappe s'est écrasée sur la barre. Pour le plus grand bonheur d'un Anfield redevenu terre hostile. Un lieu où seuls les grands joueurs, comme Torres par exemple, peuvent faire la différence.




    Eurosport
     

Partager cette page