Tour d'Espagne : Victoire de l'espagnol Valverde

Discussion dans 'Autres Sports' créé par simo160, 23 Septembre 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Le bonheur de Valverde

    [​IMG]

    Au terme de la 21e et dernière étape réglée au sprint par l'Allemand Andre Greipel à Madrid, Alejandro Valverde a remporté la Vuelta, son premier succès sur un grand Tour, dimanche. Le leader de la Caisse d'Epargne a devancé son compatriote Samuel Sanchez et l'Australien Cadel Evans.

    2009 ne serait-elle pas l'année d'Alejandro Valverde ? Sportivement parlant. Car il serait malhonnête de faire l'impasse sur la sanction qui l'a touché en raison de son implication dans l'affaire Puerto (*). Après le Tour de Catalogne et le Dauphiné Libéré, l'Espagnol a décroché une troisième victoire majeure cette saison. Au terme de la 21e et dernière étape, le Murcian de 29 ans a remporté la 64e édition du Tour d'Espagne, signant ainsi son premier succès sur un grand tour. Sur le podium final de cette Vuelta, Valverde est flanqué de son compatriote Samuel Sanchez (Euskaltel) et de Cadel Evans (Silence Lotto), respectivement pointés à 55 secondes et à une minute et 32 secondes.

    Comme prévu, cette 21e étape reliant Rivas à Madrid a été menée sur un train de sénateur. Pour célébrer le sacre de son nouveau roi. Longue de 110km, la course ne s'est emballée que lors de son ultime tiers. A moins de 40 km de l'arrivée, six hommes dont les Français Mickael Delage (Silence-Lotto) et Rémy Di Gregorio (Française des Jeux) ont tenté leur chance. Leur escapade n'a pris fin qu'à 4km du but, Delage tentant vainement de partir seul avant la jonction. Et sur un air de déjà-vu, c'est Andre Greipel qui a dominé la concurrence. Comme une évidence.

    Valverde : "Je m'en sentais capable"

    Après avoir bénéficié du travail bien huilé du Team Columbia HTC et mis sur orbite par son coéquipier Greg Henderson, vainqueur de la 3e étape à Venlo aux Pays-Bas, l'Allemand a facilement décroché son quatrième bouquet sur cette Vuelta. Sur la ligne, Greipel a devancé l'Italien Daniele Bennati (Liquigas), le Slovène Borut Bozic (Vacansoleil) et le Colombien Leonardo Duque (Cofidis). Coincé dans les barrières après la chute de Matti Breschel (Saxo-Bank) à 350m de l'arrivée, William Bonnet (Bbox Bouygues Telecom), 2e à Puertollano et Talavera De La Reina, n'a pu défendre ses chances. Cinquième de l'étape, Sébastien Hinault (AG2R-La Mondiale) a terminé meilleur Français.

    Comme lors de l'édition 2008, David Moncoutié quitte les routes espagnoles avec du grenat sur le dos et une victoire d'étape. Meilleur grimpeur de cette Vuelta 2009, le Français, qui a annoncé vouloir rouler encore une année, a rendu une copie très propre. Tout comme son coéquipier Amaël Moinard et Mikaël Chérel (Française des Jeux), respectivement 18e et 25e du classement général final. Mention très bien également pour Anthony Roux, résistant magnifique de la 17e étape.

    Quant à Valverde, il a passé une dernière journée évidemment tranquille. Après avoir contrôlé ses adversaires durant trois semaines de course, l'Espagnol, qui n'a pas gagné la moindre étape, va pouvoir savourer. Samedi, à l'issue du chrono de Tolède, assuré de la victoire finale, le Murcian avait levé le poing en franchissant la ligne. "Il y a longtemps que j'attendais de vivre un tel moment. Je m'en sentais capable. Je me sens libéré d'un poids car, à force de victoires mais aussi d'échecs, à commencer sur la Vuelta, ce succès efface bien des désillusions", avait-il déclaré. Après de (trop) nombreux accessits sur le Tour d'Espagne (3e en 2003, 4e en 2004, 2e en 2006 et 5e en 2008), Alejandro Valverde est enfin couronné. Sans réelle contestation possible...

    (*) Alejandro Valverde a été interdit de courir pendant deux ans sur le sol italien. Le Tribunal Arbitral du Sport pourrait élargir cette suspension.​


    Eurosport

     

Partager cette page