Tous derrière la candidature marocaine

Discussion dans 'Scooooop' créé par vanlee, 29 Avril 2007.

  1. vanlee

    vanlee Abou Mouataz

    J'aime reçus:
    118
    Points:
    0
    Expo 2012, Tanger sous la loupe de la commission d'inspection en visite dans notre pays du 29 avril au 4 mai
    Fruit d'une décision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la candidature de Tanger bénéficie pleinement de la mobilisation du gouvernement et des organes de l'Etat, qui ont apporté toutes les garanties nécessaires pour la réussite de l'Exposition.


    Les autorités locales et le corps des élus ont également apporté toute l'aide nécessaire pour préparer la candidature et réussir l'organisation de cet événement.

    De leur côté, les grandes entreprises marocaines sont conscientes des importantes retombées économiques que peut avoir l'Exposition pour le Maroc. Elles se sont donc engagées derrière la candidature et lui ont fourni un soutien précieux. La population n'est pas en reste. Conscients des retombées positives sur le pays, les Tangérois ont affiché un grand enthousiasme pour accueillir l'Exposition et font bénéficier cette candidature d'un grand support populaire.

    Par ailleurs, le Maroc ne s'est pas contenté uniquement de ses atouts, notamment de sa situation géographique à la croisée de deux continents et de l'esprit de convivialité et d'échange qu'il symbolise. Les organisateurs ont entrepris un intense travail d'information et de conviction sur la pertinence de sa candidature auprès des décideurs du monde entier.

    Son dossier est épaulé par un comité de soutien international qui compte plusieurs personnalités de notoriété internationale, dont notamment l'Egyptien Boutros Boutros Ghali, ex-secrétaire général de l'Onu, l'ancien directeur général de l'Unesco, Federico Mayor et l'ancien Premier ministre français et actuel député au Parlement européen, Michel Rocard.

    Les premiers résultats ont été très positifs, vu que nombre d'observateurs reconnaissent que le dossier a été conçu avec beaucoup de rigueur et de professionnalisme.

    Le travail de promotion a déjà porté ses fruits, puisque plusieurs pays ont exprimé officiellement leur soutien à la candidature marocaine.
    Le ralliement derrière la candidature de Tanger de nombreux pays arabes, de la France, de l'Espagne, de la Belgique et du Portugal, témoigne de l'intérêt que suscite la candidature marocaine dans le monde.

    En effet, une délégation composée des ambassadeurs d'Arabie Saoudite, d'Egypte, de Jordanie, du Koweït, de Mauritanie, du Sultanat d'Oman, du Qatar, de Tunisie et du Yémen, du chargé d'affaires de Syrie et du représentant de la Ligue arabe avait effectué du 16 au 19 mars dernier une visite à Tanger afin d'appuyer la première candidature d'un pays africain et arabo-musulman à cette exposition.

    De son côté, le gouvernement du Portugal avait également annoncé officiellement, en mars dernier son soutien à la candidature marocaine. Son ambassadeur avait souligné que cette décision était une reconnaissance de l'expression véritable d'une amitié entre deux pays voisins, une conséquence naturelle du voisinage, de l'amitié et des intérêts qui rapprochent les deux peuples, avait ajouté l'ambassadeur.
    ________________________


    Comité de soutien
    Le comité compte au total neuf membres fondateurs. Outre Federico Mayor, Boutros Boutros Ghali et Michel Rocard, il s'agit de Robert Mendell, prix Nobel de l'économie pour 1999 et père de l'Union monétaire européenne (l'euro), de l'ancien président de l'opposition démocrate au congrès américain et président émérite de la New York University, John Brademas, ainsi que d'Edward Nell, professeur d'économie à la New School University, qui compte à son actif scientifique plusieurs nominations au prix Nobel, de Ramiro Cercos, ancien sénateur espagnol qui est actuellement professeur de mathématiques et d'économie à l'université polytechnique de Madrid, de Omar Aktouf, professeur de management à l'école HEC-Montréal et de Karim Errouaki, conseiller du président du Centre pour les études sur le congrès à l'université de New York.


    http://www.lematin.ma/Journal/Article.asp?idr=natio&idsr=expe&id=72161
     

Partager cette page