TPS et Multivision, Chaque jour un nouveau code!

Discussion dans 'Scooooop' créé par فارس السنة, 29 Mars 2006.

  1. فارس السنة

    فارس السنة لا اله الا الله

    J'aime reçus:
    326
    Points:
    83
    Le sésame contre un «abonnement» mensuel de 50 DH

    · Des SMS même, pour les bons clients

    Grand désarroi chez les accros des programmes des chaînes satellitaires piratées. Après la disparition, il y a quelque temps, du bouquet Multivision, place à TPS. Depuis près d’une semaine, les férus de films et autres matchs de football européens ne reçoivent plus les programmes de ce bouquet. Et pour cause, TPS a corsé son dispositif anti-piratage en installant un code dit dynamique, qui change chaque jour (www.leconomiste.com). Une solution adoptée depuis longtemps par CanalSatellite qui a totalement disparu du paysage audiovisuel piraté.
    Rappelons que les dispositions anti-piratage des deux bouquets visent essentiellement le marché français. La diffusion au Maroc n’étant pas officielle.
    Si les hakers de Derb Ghallef (fief du piratage à Casablanca) restent toujours désarmés devant le dispositif de CanalSatellite, la situation est différente avec les bouquets Multivision et TPS. Les techniciens arrivent à déchiffrer le code et «très facilement», se vante un pirate. L’ennui c’est que l’utilisateur doit le changer chaque jour «chose pas très évidente», ajoute-t-il. «C’est comme acheter son petit pain chaque matin», commente une cliente, en guise de plaisanterie.
    Pour éviter ce désagrément à leurs clients, des pirates ont redoublé d’ingéniosité. Ils leur offrent ainsi des abonnements mensuels. Contre 50 DH par mois, au lieu des 20 DH habituels pour le «flashage», le client a droit au code du jour. Les bons clients, qui ne peuvent pas se déplacer quotidiennement, recevront le code par SMS.
    A Derb Ghallef, où une grande affluence de Casablancais en mal de bonnes émissions a été enregistrée le week-end dernier, les hakers ne perdent pas espoir. Certains sont même confiants. Ce n’est pas la première fois que les chaînes sont cryptées, avancent-ils. Nous avons toujours réussi à trouver le code permanent, ce n’est qu’une question de temps.
    A rappeler que le réseau TPS a initié en 2004 une nouvelle étape dans la lutte contre le piratage audiovisuel. Le groupe est passé au «Viaccess 2» et à un cryptage mutant, communément appelé «TPS Crypt», qui trouble les cartes piratées. Ce système modifie le Viaccess notamment grâce aux ressources du moteur d’interactivité «Open Tv». L’union Open Tv/Viaccess permet ainsi de transformer les caractéristiques du cryptage en temps réel et de rendre les cartes pirates inopérantes.

    http://www.leconomiste.com/

     

Partager cette page