Trente années d’imposture, basta !

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 7 Mars 2006.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Trente années d’imposture, basta ! 3000 hommes armés narguent le Maroc à Tifariti

    Alors que l’indignation et la colère grandissent au Maroc du fait des provocations inacceptables du Polisario et de son maître l’Algérie qui viennent d’organiser des " cérémonies " marquant la célébration du trentième anniversaire de la fantomatique RASD, les premières réactions internationales se font jour.

    C’est ainsi que le commandant de la MINURSO, le général danois Kurt Mosgaard a affirmé que la concentration de troupes, lundi, par le "Polisario" dans la "zone tampon" au Sahara n'était "pas permise" et que le référendum "n'est ni pour demain, ni pour la semaine à venir". Dans des déclarations publiées, mercredi, par le journal espagnol "ABC", le général Mosgaard, qui s'est déplacé sur les lieux, s'est dit "surpris" par l'ampleur de cette concentration de forces que le mandat de l'ONU interdit. Le "F.Polisario" lui-même considère cette concentration de l'armée "comme le plus grand mouvement de troupes" jamais enregistré dans cette zone depuis l'entrée en vigueur du cessez-le-feu en 1991, indique le quotidien.

    "ABC" souligne que le déplacement de troupes est "interdit par le mandat" sous lequel opère la MINURSO au Sahara. Le "Polisario" a déployé, selon les estimations du journal, à l'occasion du soi-disant anniversaire de la fantomatique "RASD", quelque 3.000 soldats qui ont défilé avec de dizaines de véhicules de combat, des lance-roquettes et des véhicules dotés de batteries anti-aériennes.

    "Nous avons pensé à ramener plus de militaires d'autres régions, mais nous savions que la MINURSO allait informer (l'ONU) et que tout cela pourrait causer quelques problèmes", ont indiqué des "sources du Polisario", citées par le journal espagnol.
    Le Général Mosgaard, accompagné de plusieurs de ses hommes, de nationalités égyptienne et russe, ont observé personnellement cette concentration de troupes dans le détail et compté "même les chameaux" qui ont participé au défilé avant de faire rapport au quartier général de l'ONU à New York, relève "ABC". Le Général commandant de la MINURSO a insisté sur la nécessité d'"une plus grande confiance" pour "favoriser la négociation politique".

    Mais ces remarques du commandant de la Minurso ne seront d’aucune utilité dans une conjoncture faite de refus par l’Algérie et son bras armé, le Polisario, de toutes les solutions pacifiques et négociées réalistes. Il semble donc qu’aujourd’hui, s’exprime la nette volonté des séparatistes de plonger la région dans des turbulences et une atmosphère de tension qui pourrait déboucher, à Dieu ne plaise, sur des conséquences dramatiques pour la paix et la stabilité régionales.

    La Nouvelle Tribune


    _________________________________________________

    propose par aghilasse
     

Partager cette page