Ukraine : un puissant virus informatique contamine des ordinateurs

Discussion dans 'High tec' créé par titegazelle, 10 Mars 2014.

  1. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113

    [​IMG]
    AFP

    Un virus informatique très puissant a infiltré des ordinateurs en Ukraine, où 22 cas on été enregistrés depuis 2013, année du début de la crise politique dans ce pays, selon un rapport du groupe britannique de défense BAE Systems.


    Ce virus baptisé Snake est "l'une des menaces plus sophistiquées et les plus persistantes que nous étudions", affirme une filiale de BAE Systems spécialisée dans la lutte contre le cyber espionnage, BAE Systems Applied Intelligence, dans un rapport publié vendredi.

    Apparu en 2006, Snake semble avoir été déployé de façon plus agressive depuis 2013, selon la même source : sur 56 cas répertoriés depuis 2010 dans le monde entier, 44 ont été enregistrés depuis l'an dernier.

    L'Ukraine est la principale cible, avec 22 cas depuis 2013, dont 14 constatés depuis le seul début de l'année 2014, alors que la crise politique dans ce pays s'accélérait avec la chute du président pro-russe Victor Ianoukovitch fin février.

    Les opérateurs de Snake agissent en semaine et essentiellement dans un fuseau horaire correspondant à Moscou, constate BAE Systems.

    "Un groupe bien organisé et techniquement sophistiqué a développé et utilise depuis huit ans" ce virus, a déclaré samedi à l'AFP un responsable de BAE Systems Applied Intelligence, Dave Garfield, spécialisé dans la sécurité informatique.

    "Il y a des éléments qui permettent de faire un lien" entre le virus Snake "et de précédentes infractions associées à des acteurs russes, mais il n'est pas possible de dire exactement qui est derrière cette campagne", a-t-il cependant ajouté.

    Les utilisateurs de Snake peuvent "accéder à la totalité des systèmes informatiques qu'ils ont infiltrés", ajoute le rapport de BAE Systems. "La capacité (de ce virus) à hiberner, en restant complètement inactif pendant plusieurs jours, rend sa détection extrêmement complexe".

    Selon le Financial Times publié samedi, le virus a notamment infiltré des systèmes informatiques du gouvernement de Kiev et d'importantes organisations ukrainiennes.

    Snake est comparable, selon des experts, au virus informatique Stuxnet, qui avait attaqué en 2010 le programme nucléaire iranien et avait été attribué par Téhéran à une attaque israélo-américaine.

    Mise à jour : samedi 8 mars 2014 23:32 | Par AFP
    Ukraine: un puissant virus informatique contamine des ordinateurs - Actualités : Toute l'actualité et l'info en France et dans le Monde-MSN&M6


    Origine incertaine des attaques de virus informatiques

    [​IMG]
    AFP/Archives


    Il est difficile de retracer avec exactitude l'origine du virus "Snake" qui a infiltré des ordinateurs en Ukraine, selon plusieurs spécialistes interrogés lundi au salon Cebit de Hanovre (nord de l'Allemagne), alors que des soupçons pèsent sur la Russie.

    "J'ai des doutes sur les soit-disant preuves selon lesquelles la Russie serait derrière" ce virus, a déclaré à l'AFP Thomas Uhlemann, un spécialiste allemand de la sécurité qui travaille pour l'entreprise slovaque ESET.

    Certes, "la Russie aurait les connaissances, les compétences et les ressources pour créer une attaque telle que Snake", selon lui. Mais "elle est aussi à même de très bien dissimuler ses traces, spécialement si ces attaques sont menées pour le compte de l’État", ajoute-t-il.

    Michael Goedeker, directeur des ventes chez le britannique Sophos, explique que "le moyen le plus sûr de savoir qu'un virus provient d'un certain pays est de regarder dans son code et voir comment il est écrit".

    "On peut deviner mais on n'est jamais vraiment certain. C'est difficile", ajoute-t-il.

    Selon les informations dont M. Goedeker dispose, le virus détecté en Ukraine "est basé sur une portion de Snake, un programme bien plus large".

    "Il ressemble à une stratégie très détaillée et très sophistiquée que certains pays utilisent pour espionner", ajoute-t-il. Quant à ce que ce virus puisse servir de cyber-arme - c'est à dire à détruire des informations ou endommager des infrastructures - c'est un point d'interrogation, ajoute-t-il.

    Eugene Kaspersky, patron de la société russe de sécurité informatique Kaspersky, est plus affirmatif. "Snake est un virus d'espionnage (...) juste d'espionnage. Certaines sources disent qu'il s'agit d'une cyber-arme mais ce n'en est pas une".

    Snake "n'est donc pas comparable à Stuxnet, une cyber-arme extrêmement compliquée destinée à détruire le programme nucléaire civil iranien",
    ajoute-il.

    Selon lui, la Russie subit des attaques similaires à celles observées en Ukraine, à base du virus Snake, en particulier sur les sites des médias. "Je pense que cela vient d'activistes, pas des États".

    Samedi, un rapport du groupe britannique de défense BAE Systems expliquait que le virus, apparu en 2006, était déployé de manière plus agressive depuis 2013 et que sur 44 attaques enregistrées depuis, 22 l'avaient été en Ukraine.

    Les opérateurs de Snake agissent en semaine et essentiellement dans un fuseau horaire correspondant à Moscou, a constaté BAE Systems.



    Mise à jour : lundi 10 mars 2014 19:47 | Par AFP
    Ukraine: origine incertaine des attaques de virus informatiques - Actualités : Toute l'actualité et l'info en France et dans le Monde-MSN&M6

     
    Mysa aime ça.
  2. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    un sujet qui reste à voir et bien étudier
     

Partager cette page