Un acte de bravoure tourne au drame

Discussion dans 'Scooooop' créé par sami_b, 9 Juin 2005.

  1. sami_b

    sami_b Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Un jeune collégien a été assassiné alors qu’il volait au secours de sa petite amie tombée entre les griffes d’un repris de justice. Ce dernier a été condamné à quinze ans de réclusion par la Cour d’appel d’El Jadida.


    La Cour d’appel d’El Jadida a rendu son verdict concernant l’affaire Abdelkader. Ce dernier a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle.
    Abdelkader, vingt-huit ans, se tenait l’air très calme devant les trois magistrats. D’habitude, il n’était pas calme. Il était très nerveux, grossier et cruel. Il s’agitait pour la moindre raison. Son casier judiciaire le prouve : il avait purgé deux peines d’emprisonnement ferme pour coups et blessures à l’arme blanche. Seulement, cette fois-ci, il est allé plus loin : il a tué un collégien, Al Mahdi, et a blessé un autre, Yassine.
    Dans quelles circonstances ?
    Né en 1987, Al Mahdi poursuivait ses études dans un collège de la capitale des Doukkala. Brillant élève, apprécié par ses enseignants, Al Mahdi n’a jamais échoué dans son parcours scolaire. Il était toujours classé parmi les premiers de sa classe. Ses parents étaient fiers de lui, surtout qu’il est leur unique enfant. En quittant le collège ce jour du drame, il est sorti avec sa petite amie de classe pour faire un tour dans la ville.
    À mi-chemin, il a croisé Yassine. C’est son ami avec qui il partageait la même table à la classe. Cependant, Yassine a été renvoyé après avoir triplé à la huitième année d’enseignement fondamental. Et pourtant, ils ont gardé leur relation amicale. Tous les trois, Al Mahdi, sa petite amie et Yassine, ont emprunté le même trajet. Ils bavardaient tout au long du chemin. Dix minutes plus tard, Yassine et Al Mahdi se sont arrêtés un moment pour discuter. La petite amie s’est éloignée pas moins d’un mètre des deux amis. Elle attendait qu’ils finissent leur conversation quand elle a été abordée par Abdelkader. Sous l’effet de comprimés psychotropes, ce dernier lui a demandé de l’accompagner.
    Les deux amis, Al Mahdi et Yassine, les visages tournés à l’autre côté, n’ont rien remarqué. Ils ont continué leur conversation. Soudain, un cri strident les incitait à se retourner. C’est la petite amie qui a crié quand Abdelkader a brandi un couteau pour l’obliger à le suivre. Al Mahdi est venu à son secours. Il a poussé Abdelkader et l’a renversé. Très en colère, Il lui donne un coup de pied. Son ami, Yassine, est intervenu pour l’empêcher de continuer à frapper le délinquant.
    À ce moment, Abdelkader s’est levé et donne à Al Mahdi un coup de couteau au niveau du c½ur. Hors de lui, Yassine l’a poussé violemment tentant de l’attaquer avec un coup de main. Cependant, Abdelkader l’a surpris avec un coup de couteau fatal qui l’a rendu mort avant de prendre la poudre d’escampette.
    Les enquêteurs de la police judiciaire se sont dépêchés sur les lieux pour entamer leurs investigations. Identifié, Abdelkader est arrêté le lendemain soir. Admis aux urgences dans un état grave, Al Mahdi a subi une opération chirurgicale, qui heureusement a bien réussi.
    Devant la Cour, Abdelkader a avoué avoir abordé la petite amie d’Al Mahdi et d’avoir poignardé les deux amis.
    Mais il a nié avoir l’intention de tuer. La défense a expliqué à la Cour que l’affaire n’est pas une simple bagarre pour une fille qui a tourné au drame.
    Au contraire, le représentant du ministère public a considéré l’acte commis par Abdelkader d’homicide volontaire avec préméditation. Il a précisé dans son réquisitoire que le mis en cause avait bel et bien l’intention de tuer le défunt.
    Après les délibérations, la Cour l’a condamné à 15 ans de réclusion criminelle.


    Source:ALM
     
  2. sami_b

    sami_b Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Allah y'Sterna koulna... [21h]
     

Partager cette page