Un attentat fait une trentaine de morts à Moscou

Discussion dans 'Faits divers' créé par Caesar, 24 Janvier 2011.

  1. Caesar

    Caesar iLiverpooLi

    J'aime reçus:
    182
    Points:
    63
    [​IMG]



    Un attentat-suicide à l'aéroport international Domodedovo, l'un des grands aéroports de Moscou, situé à une heure de route au sud de la capitale russe, a fait au moins 29 morts lundi 24 janvier. Lundi soir, une certaine confusion entourait en effet le bilan, le ministère de la santé faisant état de 29 morts, celui des situations d'urgence de 31, tandis que l'aéroport avançait le chiffre de 35 morts. Selon une représentante du ministère, vingt blessés étaient dans un état grave. Le ministère des situations d'urgence décompte 152 blessés, dont 58 hospitalisés.


    [​IMG]



    L'explosif ayant été activé dans la zone des arrivées internationales, des étrangers figurent aussi parmi les victimes. Un citoyen britannique a été tué, selon une source au sein des forces de l'ordre, citée par l'agence russe Interfax. Plusieurs étrangers figurent sur la liste de blessés publiée par le ministère russe de la santé, parmi lesquels un ou une Française et un Italien. De son côté, l'ambassade de Slovaquie a indiqué à l'agence RIA Novosti que Suzana Fialova, une actrice slovaque, avait également été blessée et hospitalisée.


    L'attentat n'a pas été revendiqué, mais il ne fait aucun doute que l'explosion est un "acte terroriste", a annoncé le porte-parole du comité d'enquête, Vladimir Markine.Une enquête a été ouverte et trois personnes soupçonnées d'être impliquées dans l'attentat sont actuellement recherchées, a indiqué une source policière à l'agence russe Interfax.






    "Le kamikaze s'est fait exploser alors qu'il se trouvait parmi la foule qui attendait les voyageurs", a indiqué une source policière citée par RIA.La bombe était d'une puissance équivalant à 5 kg de TNT et remplie de fragments de métal, selon la même source.


    LES SERVICES RUSSES INFORMÉS D'UN ATTENTAT
    Selon des sources policières citées par les agences, les services spéciaux russes étaient informés de l'imminence d'un attentat dans un des aéroports de Moscou. Mais ils auraient laissé échapper trois suspects, auteurs présumés de l'explosion, selon une source. L'agence Interfax, citant également une source au sein des forces de l'ordre, évoque la piste tchétchène.
    Une autre source policière citée par Interfax avait auparavant indiqué que la tête d'un présumé kamikaze "de type arabe" avait été retrouvée sur les lieux de l'attentat. Moscou a dénoncé dans le passé l'implication de mercenaires originaires de pays arabes dans la rébellion armée dans le Caucase du nord, région où se trouve la Tchétchénie.
    LA POLICE EN ÉTAT D'ALERTE
    Le président russe, Dmitri Medvedev, qui a reporté un déplacement au Forum économique mondial de Davos, en Suisse, a promis la capture des organisateurs de cet attentat. Il a a également annoncé le renforcement des mesures de sécurité dans tous les aéroports de Russie et autres autres grandes plates-formes de transport.

    [​IMG]




    La présence policière a été renforcée, selon les mêmes sources, dans le métro de Moscou, qui a été la cible ces dernières années de plusieurs attentats-suicides, dont le dernier, en mars 2010, avait fait quarante morts.


    CONDAMNATIONS INTERNATIONALES
    Peu après l'explosion, les condamnations de la communauté internationale ont afflué. Le chef de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen, s'est dit "choqué" par l'attentat-suicide et assuré que l'alliance était aux côtés de la Russie dans la lutte antiterroriste. Le président de l'Union européenne, Herman Van Rompuy, s'est dit "scandalisé" par l'attentat et a appelé à poursuivre et "punir" ses auteurs, dans un communiqué. Le chef de l'ONU, Ban Ki-moon a également condamné l'attentat et s'est dit "horrifié" par l'explosion.
    Nicolas Sarkozy a lui aussi dénoncé un attentat "odieux" et un "acte terroriste barbare et lâche". Dans un communiqué rendu public par l'Elysée, il affirme également "les autorités de la Fédération de Russie de l'entière solidarité de la France". De son côté, le président des Etats-Unis, Barack Obama, "condamne fermement" l'attentat et évoque un acte "révoltant", par la voix de son porte-parole, Robert Gibbs.


    Source: Lemonde
     

Partager cette page