Un cahier des charges pour les foires

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 1 Juillet 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    [​IMG]
    Les foires seront désormais organisées par le biais d’un cahier des charges. Une note circulaire sera présentée prochainement au ministre de l’Intérieur pour permettre aux communes de gérer les foires d’une manière efficace. Telle était la nouvelle annoncée, lundi dernier à Rabat, par Réda Chami, ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, à l’issue de la huitième édition de la Journée nationale du commerce et de la distribution.
    Lors de cette rencontre, portant sur le thème « Plan Rawaj : bilan préliminaire et perspectives d’avenir », le ministre a fait état de l’ensemble des réalisations de la première année de mise en œuvre du plan Rawaj. Il a indiqué que le bilan de cette première année s’articule autour de trois axes d’intervention prioritaires.
    Dans un premier plan, il vise le développement et l’urbanisme commercial. Dans ce contexte, le ministre a souligné que 26 millions de dirhams ont été dépensés pour soutenir les projets de la modernisation intégrée du commerce de proximité. De même que 49% des objectifs fixés ont été réalisés dont une grande partie a été destinée au secteur de l’alimentation générale avec 78% du total des objectifs. Il prévoit ainsi la réalisation de 85% d’ici la fin de l’année 2009. Dans un second plan, le bilan tend à la modernisation du commerce de proximité grâce à la réhabilitation des espaces commerciaux.
    A ce niveau, Réda Chami a affirmé que 41% des objectifs ont été réalisés avec un budget de 28 millions de dirhams. Sur le plan régional, il a souligné que ce plan touche la plupart des régions avec des priorités en particulier celles de Tétouan, Chaouia et l’Oriental.
    Par ailleurs, il a qualifié de faible la participation des Chambres de commerce dans la concrétisation de ce plan avec une part de 25% seulement. Par contre, les associations et les opérateurs privés ont participé respectivement avec 37% et 38%. Le troisième volet concerne la filière « frais ». Dans ce cadre, Chami a rappelé la signature d’une convention de partenariat avec le ministère de l’Intérieur pour l’établissement d’un schéma national d’orientation des marchés de gros des fruits et légumes.
    Pour sa part, Nizar Baraka, ministre des Affaires économiques et générales a, dans une allocution prononcée au nom du Premier ministre, précisé que l’objectif consiste à augmenter la participation du commerce dans la formation du Produit Intérieur Brut (PIB) de 12% à 20% d’ici 2020 avec la création de 450 mille emplois.
    Il faut souligner que le commerce intérieur occupe une place importante dans l’économie nationale. En 2008, la valeur ajoutée du secteur s’est élevée à 70,597 milliards MAD contre 65,058 milliards MAD une année auparavant. Cette journée nationale du commerce et de la distribution a connu la participation également du ministre du Commerce extérieur et des principaux intervenants dans le secteur commercial, notamment, les associations professionnelles, les administrations publiques et les représentants du secteur privé.

    Source : libe.ma

     

Partager cette page