Un centre de formation aux métiers de l'automobile a Tanger

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 31 Octobre 2008.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Rabat - Une convention relative à la concession de la réalisation et de la gestion du Centre de formation aux métiers de l'automobile de Tanger-Méditerranée a été signée, jeudi à Rabat, entre le gouvernement marocain et Renault Tanger Méditerranée (RTM). [​IMG]
    Cette convention a été signée par Salaheddine Mezouar, ministre de l'Economie et des finances, Jamal Rhmani, ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle et Ahmed Réda Chami, ministre de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies et par Edouard Armalet, directeur de RT.

    Elle s'inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre de l'accord-cadre du 18 janvier 2008 relatif à l'implantation d'un site de production de véhicules dans la région de Tanger et qui prévoit la mise en place d'un Centre de formation dans les métiers de l'automobile et sa gestion dans le cadre d'un partenariat public-privé.


    En vertu de cet accord, qui fait partie des programmes du plan d'urgence dans le domaine de la formation professionnelle (2008/2012), le Centre assurera aux salariés de RTM et aux équipementiers automobiles des formations dans les filières de la peinture, du montage, de la logistique et du contrôle.

    Le Centre, dont l'ouverture est prévue à partir de mars 2010, dispensera également une formation dans les filières de l'électromécanique, de l'électronique industrielle, de la mécanique, de la soudure et de la manutention, ainsi que dans les domaines connexes, notamment l'ingénierie, les achats, la qualité, la gestion et les ressources humaines.

    Dans une déclaration à la MAP à l'issue de la cérémonie de signature, Rhmani a indiqué que la création de ce Centre vient appuyer la stratégie du Maroc dans le secteur de l'industrie automobile, soulignant que les crédits nécessaires ont été mobilisés au titre de l'année budgétaire 2009 afin d'assurer la mise en oeuvre du plan d'urgence dans le domaine de la formation professionnelle.

    Armalet a de son côté indiqué, dans une allocution à cette occasion, que cette convention, qui témoigne de la confiance dont jouit le Maroc auprès des investisseurs étrangers, vise à répondre aux besoins de RTM en terme de compétences.




    Source : emarrakech.info
     

Partager cette page