Un cheikh emirati poursuivi pour agression en Suisse

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 9 Juin 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Genève - La justice suisse a rejeté un recours présenté contre l'acquittement en appel du frère du président des Emirats arabes unis, poursuivi pour une agression à Genève, a-t-on appris mardi auprès du plaignant.



    Silvano Orsi, un Italo-Américain, accuse le cheikh Falah ben Zayed ben Sultan Al-Nahyane de l'avoir frappé à la tête avec sa ceinture dans un grand hôtel genevois en 2003.

    En juillet 2008, le frère du président des Emirats avait été condamné en première instance, avec sursis, à une amende de 540.000 francs suisses (337.500 euros). Saisie par le cheikh, la Cour d'appel a reconnu en mars dernier tous les faits mais estimé que la ceinture en cuir ne constituait "pas un objet dangereux".

    Le plaignant a alors saisi le Tribunal fédéral, la plus haute instance judiciaire helvétique. Celui-ci a finalement estimé que Silvano Orsi n'avait pas qualité pour contester le jugement en appel en raison de problèmes de procédure et a déclaré son recours irrecevable.
    Orsi a également été débouté de sa demande d'assistance judiciaire et a été condamné à payer les frais de justice, s'élevant à 2.000 francs suisses (1.320 euros).

    Les faits s'étaient déroulés le 19 août 2003, au bar de l'hô tel La Réserve à Genève, où le cheikh accompagnait son père, ancien président des Emirats, en voyage officiel. Il avait offert une bouteille de champagne à la victime, qui l'avait refusée.


    L'avocat de l'accusé avait expliqué lors de l'audience le 19 juin 2008 que son client s'était alors fait traiter par Orsi d'homosexuel et s'était senti offensé.

    Selon l'avocat, Orsi avait "transformé une altercation anodine en affaire d'Etat par appât du gain".

    Orsi a indiqué à l'AFP envisager de présenter un recours devant la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg.


    http://www.emarrakech.info/Un-cheik...on-en-Suisse-le-plaignant-deboute_a21539.html
     

Partager cette page