Un choc en toc

Discussion dans 'Angleterre' créé par simo160, 28 Novembre 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Liverpool et Manchester City ont partagé les points (1-1) au terme d'une rencontre bien fade de la 13e journée Premier League. Les Citizens, qui ont terminé la rencontre à 10 après l'expulsion sévère de Balotelli, conservent 5 points d'avance sur MU au sommet du classement. Les Reds sont sixièmes.

    70e minute, Skrtel, le défenseur de Liverpool glisse ouvrant un boulevard à Balotelli. L'Italien, qui part seul au but, se vautre à son tour. Une action comme une hyperbole d'une rencontre qui n'a jamais décollé. Manque de rythme, de précision technique, d'audace offensive : d'un peu tout en somme. Il ne fallait pas rater les 90 secondes s'étendant entre la 31e et la 33e minute : une tête de Kompany un tir dévié dans ses propres filets par Lescott.

    Le scénario du match était scellé. Sans surprise, les deux formations se sont partagés les points (1-1) ce qui ne fait l'affaire de personne. Les Citizens pouvaient creuser l'écart et compter 7 points d'avance sur MU en tête du classement, ils se contenteront de 5 unités d'autant qu'ils ont terminé la rencontre à 10 après l'expulsion sévère de Balotelli, 18 minutes après l'entrée en jeu de l'Italien. C'est un petit coup d'arrêt tout de même pour City qui restait sur 7 victoires consécutives en championnat. Liverpool reste scotché au 6e rang, à 3 points du quatuor de tête.

    Hart, homme du match


    Mais ce sont bien les Reds qui peuvent nourrir le plus de regrets au terme d'une fin de match où ils ont enfin mis le feu dans la surface de Hart. Downing par deux fois aurait pu débloquer les débats (66e, 78e). En vain. Mais ce sont surtout les deux parades décisives de Hart, l'homme du match incontestablement, sur une tête de Carroll et une reprise de Suarez dans le temps réglementaire qui ont permis aux Citizens de préserver leur invincibilité en championnat..

    Ce dimanche, les créateurs se sont faits très discrets. A l'image de Samir Nasri, titulaire, qui a traversé la rencontre comme une ombre, totalement inoffensif sur son côté droit. Aguero et Silva n'ont guère plus brillé. Le Français a d'ailleurs laissé sa place à Mario Balotelli. L'Italien s'est vite mis dans le ton du match. Une glissade, donc, et deux fautes. La sanction, sévère : expulsion après 18 minutes passées sur le pré. L'arbitre a un peu perdu pied au cours de 20 dernières minutes où l'excès d'engagement physique a fait siffler quelques chevilles.


    Eurosport
     

Partager cette page