Un e-mail qui s'autosupprime après lecture pour garantir la confidentialité

Discussion dans 'High tec' créé par RedEye, 6 Juillet 2013.

  1. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    ...Ou même sans avoir été lu du tout : un brevet de AT&T


    Si vous n’avez pas eu votre dose de roman d’espionnage avec l’affaire Snowden/PRISM, ce brevet de AT&T va certainement vous combler.

    Le géant des télécoms américains vient en effet d’imaginer un e-mail à la « Mission Impossible » qui s’autosupprime.

    [​IMG]

    Deux options sont possibles : soit l'e-mail disparaît une fois ouvert, lu puis fermé. Soit l'e-mail est effacé à une date et une heure données, que le destinataire l’ait lu ou pas (les puristes feront remarquer que l’on n’est donc pas exactement dans la configuration imposée à Jim Phelps).

    Le document d’AT&T explique cependant que cette opération de suppression nécessite à la fois une application particulière pour le destinataire (un client de messagerie spécifique) et une application côté serveur. C’est le client qui effacera l'e-mail, sur ordre du serveur.

    Autrement dit, il ne sera pas possible d’envoyer un e-mail de ce type à une adresse sur un service hébergé (Hotmail, Gmail, etc.). Le destinataire devra être équipé avec la bonne application, et donc avoir donné son consentement pour recevoir ce type de message - en milieu professionnel, dans une entreprise par exemple.

    [​IMG]

    Intéressant dans le cadre de problématiques de confidentialité professionnelle. Pas pour envoyer des e-mails compromettants ou que l’on pourrait regretter ensuite (ou alors à un(e) collègue équipé(e) du système ?).

    Reste à savoir si AT&T a mis des équipes sur ce projet ou s’il ne s’agit que d’un brevet déposé « au cas où ».



    Source
     

Partager cette page