Un inconnu brandit le trophée de la Coupe du monde de rugby devant les chefs d'Etat

Discussion dans 'Info du monde' créé par osiris, 22 Octobre 2007.

  1. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    [​IMG]

    Un homme, entré frauduleusement sur la pelouse du Stade de France, a pu brandir la Coupe du monde samedi soir sans être inquiété, à quelques pas de trois chefs d'Etat ou de gouvernement, mais sans jamais se montrer dangereux, a indiqué dimanche le comité organisateur.

    L'homme, portant un maillot de l'équipe d'Angleterre, a pénétré sur la pelouse, en compagnie de deux autres individus, vraisemblablement grâce à un "trafic" d'accréditations. Des images le montrent se dirigeant tranquillement vers la coupe, la soulevant comme un vainqueur, avant d'être interpellé par des agents de sécurité.

    Les présidents français et sud-africain Nicolas Sarkozy et Thabo Mbeki, ainsi que le Premier ministre britannique Gordon Brown se trouvaient alors sur le terrain, à proximité du podium protocolaire, en compagnie du président de l'International board, Syd Millar, et du président du Comité organisateur Bernard Lapasset.

    "Des accréditations ont circulé. Les contrôles n'ont pas été efficaces", a déclaré Bernard Lapasset.


    "Une personne s'est approchée de la Coupe et l'a soulevée", a confirmé Etienne Thobois, directeur du Comité organisateur. "Il y a eu une adaptation au dernier moment du système de sécurité et un manque de coordination avec la sécurité des hautes personnalités".

    "Il n'y a pas eu de danger", a souligné M. Thobois.

    L'homme et ses complices ont été interpellés, et la remise de la Coupe a pu être effectuée sans le moindre problème.
     
  2. zbougz

    zbougz بــــابــــا عـــــروب Membre du personnel

    J'aime reçus:
    559
    Points:
    113
    rémy khrej liya 3la bnadem wela koulchi bgha ydir n'importe quoi pour devenir n'importe qui <D
     
  3. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    ana fach 9rit l3onwane diyal l'article golt ma ykoune ghir howa mol lfe3la sa3a f teswira wa7ed akhor<D
     

Partager cette page