Un juge marocain interroge à Madrid un membre présumé du GICM

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 27 Décembre 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Un juge marocain a interrogé lundi dans la capitale espagnole un suspect des attentats de Madrid, Hassan El Haski, accusé d'appartenir au Groupe islamique des combattants du Maroc (GICM) qui est impliqué dans les attentats de Casablanca, a-t-on appris de source judiciaire.

    L'interrogatoire mené par le juge antiterroriste Abdelkader Chentouf s'est déroulé "pendant deux heures" à l'Audience nationale, principale instance pénale espagnole, a indiqué à l'AFP une source judiciaire.
    Le juge de la Chambre criminelle de Rabat s'est dit "ravi" de la collaboration de la justice espagnole dans le cadre de la première commission rogatoire marocaine jamais intervenue en Espagne, selon cette source qui n'a pas été en mesure de fournir plus de précisions.
    Hassan El Haski, un Marocain de 42 ans, a été placé en détention préventive le 21 décembre 2004 en Espagne par le juge Juan del Olmo pour sa participation présumée aux attentats du 11 mars 2004 à Madrid, qui ont fait 191 morts.
    Il s'est vu signifier parallèlement un second mandat de dépôt par le juge Baltazar Garzon, pour appartenance présumée au GICM lié au réseau Al-Qaëda et impliqué dans les attentats de mai 2003 à Casablanca, qui ont fait 45 morts.
    Le nom de Hassan El Haski a été cité par l'un des 18 islamistes présumés arrêtés cet automne au Maroc dans le cadre de l'enquête sur un groupe soupçonné de planifier des attentats contre des intérêts américains et juifs, selon des sources judiciaires à Rabat.
    M. Chentouf avait alors demandé des commissions rogatoires en Belgique, aux Pays-Bas et en Espagne car le principal suspect, un Belge d'origine marocaine, Mohamed Reha, 18 ans, avait indiqué aux policiers qu'il avait été en contact avec des islamistes incarcérés dans ces pays.


    AUJOURDHUI

     

Partager cette page