Un marocain invente un nouveau jeu

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 22 Septembre 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Invention marocaine, le poly-ball est un nouveau sport qui a fait des adeptes en Inde. Cette discipline est signée Lahcen Abali.


    Inventé par un marocain, le poly-ball est le dernier-né des sports d’équipe. Très peu connu au Royaume, ce jeu sportif fait des adeptes dans le pays de Gandhi. «Ce sport vient d’être reconnu et pratiqué en Inde. Une fédération du poly-ball vient d’être créée dans ce pays», se félicite Lahcen Abali, l’inventeur du jeu.
    Ouvert aussi bien aux femmes qu’aux hommes, ce sport se joue sur un terrain gazonné, en dur ou sur un espace couvert revêtu en bois sous forme de parquet ou encore en plein air au bord de la plage. Le poly-ball se définit selon certaines règles : un terrain en forme de 8, un ballon de forme polygonale et le nombre des joueurs ne dépassant pas 10 personnes. «Chaque équipe est composée de six joueurs plus quatre autres personnes remplaçants. Mais, il est possible de jouer à partir de quatre joueurs», explique l’inventeur. Et d’ajouter : «ce sport se distingue par sa simplicité. Toutefois, il requis beaucoup d’adresse et d’intelligence de la part du joueur. La rapidité et la souplesse des mouvements sont très importantes.». Le poly-ball est très proche du volley, mais se distingue par le fait que les joueurs peuvent manier le ballon avec les pieds, les mains et la tête, quelle que soit leur position sur le terrain. De part et d’autres des zones de jeu, à l’intérieur des cercles se trouvent des zones de faute. Sur les deux extrémités du rectangle dans le sens de sa longueur, les zones de faute servent également de surfaces de service. La zone interdite est située de part et d’autre du filet à deux mètres de chaque côté, à l’intérieur des zones de jeu. Les joueurs ont droit au maximum à quatre passes.
    Au Maroc, le sport a déjà fait quelques adeptes. «En 2004, un tournoi a été organisé à Agadir en partenariat avec la Royal Air Maroc (RAM). Une manifestation similaire s’est tenue à Salé l’année dernière pour le plaisir du jeu. En 2005, la perle du sud a également abrité un autre tournoi. Un prix a été décerné à l’occasion.», ajoute A.Lahcen, l’air on ne peut plus fier.
    Ce natif de Rabat travaillait au sein d’un établissement privé de finances . Il a décidé récemment de se consacrer uniquement à l’invention. Il a à son actif pas moins de 34 inventions dans le domaine éducatif, électronique et sportif, qui jalonnent plus de 20 ans d’expériences dans l’innovation et la création. Parmi ces inventions, on peut citer le GolfAbalil, qui est un jeu de pétanque. Il se joue sur une table de forme trapézoïdale du genre de billard dans les salles de jeu, des clubs publics ou privés. Les équipes sont composées de 2, 3, 4, ou 6 joueurs. Malheureusement, à l’instar des autres inventeurs marocains, Lahcen Abali n’a pas pu mettre sur le marché ses inventions. «Investir dans l’innovation est la grande problématique au Maroc. Aucun investisseur ne veut prendre le risque alors que le secteur est prometteur.», déplore-t-il.


    Par : Khadija Skalli
    Aujourd'hui Le Maroc

     

Partager cette page