Un Marocain sur le toit du monde

Discussion dans 'Scooooop' créé par @@@, 25 Janvier 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Ibn Abdeljalil a déjà escaladé les deux plus hauts sommets d’Amérique


    · Son prochain défi, l’Everest


    NACER Ibn Abdeljalil vient d’escalader le 3 janvier dernier le Toubkal, plus haut sommet de l’Afrique du Nord (4.167m). Il était accompagné du Libanais Kheiry Sammakieh et de Omar Samra (premier Egyptien à avoir escaladé le plus haut sommet du monde, l’Everest). Les trois amis ont en effet planté le drapeau palestinien sur le sommet enneigé pour témoigner de manière pacifique leur soutien et leur amitié au peuple palestinien.
    Ancien lauréat de l’Ecole supérieure de commerce de Paris, Nacer Ibn Abdeljalil, 29 ans, vit à Paris. Actuellement il est dans une filiale de Natexis à Paris. Au cours des dernières années, il a travaillé à Londres et New York chez Morgan Stanley, une banque d’affaires.
    Grand amateur de sport et de nature, il a couru plusieurs marathons prestigieux, comme Paris et Londres, avant de s’intéresser à l’alpinisme. Depuis 2001, il a commencé à escalader des sommets. Après le mont Blanc en France, il a réussi l’ascension de l’Aconcagua (6. 962 m). Point culminant de la cordillère des Andes, surnommé le «colosse de l’Amérique», ce mont est situé en Argentine, à treize kilomètres de la frontière chilienne.
    Il a également escaladé le mont McKinley, qui culmine à 6.194 m d’altitude. Situé aux Etats-Unis au centre de l’Alaska, c’est le plus haut sommet d’Amérique du Nord. Proche du cercle polaire, c’est aussi l’un des plus froids. «Si j’ai réalisé ces expéditions, c’est d’abord parce que j’aime le sport. J’essaye d’atteindre mes limites et si possible de les dépasser. D’autre part, cela me permet de voir des paysages fabuleux, qui resteront à jamais gravés dans ma mémoire. De plus, il y a un côté recherche du risque et montée d’adrénaline qui me plaît. Enfin, ce genre d’activité crée de belles amitiés», témoigne le jeune homme.

    http://www.leconomiste.com/
     

Partager cette page