Un message que je voulais transmettre

Discussion dans 'Nouvelles (9issass 9assira) & Chroniques' créé par bella999, 21 Mai 2014.

  1. bella999

    bella999 Accro

    J'aime reçus:
    458
    Points:
    63
    Elle qui n'avait jamais cessé de sourire a la vie .... Un jour ....Conscience ou pas ..... Son âme a cessé de vivre ...Une mort très douce...
    On lui en voulait souvent car elle ne répondait jamais au téléphone, ni le téléphone fixe de chez ses parents ; répondait rarement aux sms et encore moins aux messages sur facebook. Cela a envenimé ses relations particulièrement celles qui concernaient des personnes ô combien susceptibles, qui voyaient aveuglément en sa "réclusion" une arrogance effrénée m...êlée souvent au narcisisme , les prémices d'une outrecuidance démesurée..Ainsi coupait-on souvent les ponts avec elle. Au début, elle eut tant de mal à l'accepter..Elle ne pouvait croire qu'elle dégageait tant d'hostilités à leurs yeux!!

    Elle n'avait rien contre personne, pourtant!

    Si elle répond rarement au téléphone, c'est parce qu'elle oublie toujours qu'elle en a un, c'est parce qu'il est tout le temps en mode silencieux, c'est parce qu'elle a peur de ne rien avoir à dire, à partager! Même ses conversations téléphoniques avec les êtres qu'elle aime le plus au monde (sa mère ) sont laconiques et se résument à " salut mère, je vais bien , ne t faite pas de soucis pour moi,je ne manque de rien. à bien tôt"
    Et puis...Il lui arrivait de déprimer, et elle ne voulait pas le montrer, elle savait fort bien que sa voix la trahirait et transmettrait son mod glauque.
    Et puis encore...Elle aimait rêvasser, et ces appels téléphoniques ou encore ce déluge de messages qu'elle recevait la contraignaient à crever sa bulle , intérrompaient ses plus belles rêveries...



    Non, elle n'aimait pas parler au téléphone, elle n'aimait pas parler tout court ou plutôt préférait-elle discourir sur les sujets qui lui tiennent à coeur autour d'un bon thé à la menthe
    Elle abhorrait les sms et le clavardage à cause de leur caractère chronophage et de l'inanité du contenu des messages..Ses jours sont comptés, et elle voulait exploiter son temps de manière efficace pour en tirer le maximum de profit
    Elle déclinait gentiment les invitations ( Faire la fête n'était pas sa tasse de thé) non pas par dédain, mais plutôt parce quelle n'était pas dans son élément lorsqu'elle se retrouvait avec des gens dont les idéaux, les principes et les mentalités divergeaient des siens. C'est, paradoxalement, en plein milieu de la foule qu'elle se sentait esseulée, isolée de son meilleur compagnon: Elle-même.


    Elle préfère de loin s'enfouir sous sa couverture, faire une désintoxication technologique: Tout éteindre même la lumière.
    Fermer les volets...Et les yeux..
    Obscurité totale, silence absolu...Pour enfin pouvoir plonger aux tréfonds de son âme, voguer dans les méandres de son esprit et écouter sa musique intérieure, écouter son harmonie.
    Elle aurait tant aimé que les autres fassent preuve d'empathie, qu'ils comprennent ceci sans qu'elle ait à tout leur expliquer..Elle se contentait de se retirer du décor sans s'expliquer, sans se défendre.
     
    Dernière édition: 21 Mai 2014
    insensible aime ça.
  2. insensible

    insensible Bad

    J'aime reçus:
    414
    Points:
    63
    ca m'a bcp touché ce que je viens de lire bella,

    je me suis trouvée entiere dans ce passage :

    "Elle déclinait gentiment les invitations ( Faire la fête n'était pas sa tasse de thé) non pas par dédain, mais plutôt parce quelle n'était pas dans son élément lorsqu'elle se retrouvait avec des gens dont les idéaux, les principes et les mentalités divergeaient des siens. C'est, paradoxalement, en plein milieu de la foule qu'elle se sentait esseulée, isolée de son meilleur compagnon: Elle-même"
     
    bella999 aime ça.

Partager cette page