Un nouveau projet de loi vient d’être soumis au SGG : 700.000 handicapés privés d’em

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 4 Décembre 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    [​IMG]
    A l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, le Collectif pour la promotion des droits des personnes en situation de handicap a tenu mercredi 2 décembre, une conférence de presse dans ses locaux à Rabat. Il a présenté sa vision ainsi que ses prochaines actions militantes liées à la question des personnes handicapées au Maroc.
    Hicham Rachidi, chef du projet «Renforcement des capacités institutionnelles de plaidoyer et de mise en réseau des organisations œuvrant pour les droits des personnes en situation de handicap au Maroc » a rappelé qu’au Maroc, et selon l’enquête nationale sur le handicap réalisée en 2004, 25% des familles sont touchées de manière directe ou indirecte par le handicap. Il a souligné que les chiffres et statistiques sont alarmants, notamment en ce qui concerne la question de la scolarité des personnes handicapées. Il a précisé à ce niveau que deux enfants sur trois ne vont pas à l’école, et six sur dix ne l’ont jamais fréquentée. Il a remarqué que seulement une personne sur dix parmi les handicapés de 15 ans et plus travaille. Ainsi, 700.000 personnes en situation d’handicap n’ont pas accès à l’emploi au Maroc. D’autant plus que le pays connaît un manque flagrant au niveau des infrastructures et accessibilité liées à cette frange sociale vivant dans la précarité comme des milliers d’autres concitoyens défavorisés.
    Par ailleurs, Hicham Rachidi a exprimé la volonté de son association de défendre les droits des handicapés et de plaider pour leur cause. Il a ainsi assuré que le Collectif œuvre en partenariat avec plusieurs ONG marocaines, maghrébines internationales pour sensibiliser les citoyens afin qu’ils luttent pour l’amélioration de la situation de cette catégorie sociale. Il a indiqué que 16 rencontres ont été organisées par le collectif dans plusieurs régions du Maroc visant à collecter des informations et faire un travail de proximité auprès des catégories concernées pour mieux cerner leurs besoins et revendications.
    Les membres du bureau du collectif présents lors de cette conférence de presse ont salué la ratification par le Maroc de la Convention internationale des droits des personnes handicapées. Ils ont salué par la même occasion la présentation par le ministère de Développement social, de la Famille et de la Solidarité d’un projet de loi sur la promotion des droits des personnes en situation de handicap au secrétariat général du gouvernement. Selon Hicham Rachidi, ce projet de loi est inspiré du texte de loi présenté par le Collectif en novembre 2007. « Cela indique que le ministère commence à prendre en considération les propositions de la société civile marocaine», a-t-il souligné.
    Malgré les efforts considérables du Collectif qui est assisté par des bailleurs de fonds étrangers, notamment la Commission européenne de l’UE et l’Organisation Handicap International, il est intéressant de rappeler que les actions menées sur le terrain par cette ONG ainsi que d’autres restent insuffisantes. D’ailleurs, l’approche sectorielle n’a jamais abouti à des résultats positifs. Aussi, la société civile marocaine est-elle appelée aujourd’hui à s’unir autour des projets sociétaux et politiques, car le développement doit être perçu dans sa globalité.








    Source : libe.ma
     

Partager cette page