Un père de famille poignardé par un homosexuel

Discussion dans 'Scooooop' créé par @@@, 7 Octobre 2008.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Samir, père de famille, a été poignardé mortellement après avoir refusé de répondre aux besoins sexuels de deux homosexuels. Ces derniers ont été condamnés à 25 ans de réclusion criminelle.

    Nous sommes à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. Un brouhaha régnait dans la salle d’audience au point qu’il était très difficile d’entendre les déclarations des mis en cause. «Silence…», a crié le président de la Cour en s’adressant à l’assistance.
    Et pourtant, les chuchotements n’ont pas cessé. Surtout que les deux mis en cause sont des homosexuels. Si une partie de l’assistance était impressionnée par les gestes des deux mis en cause, l’autre partie voulait juste savoir la vérité. Quelle vérité ? La vérité sur la vie de la victime. Etait-il également un homosexuel ? Certes, sa femme, son unique enfant et ses parents ne croyaient pas à ces calomnies. «Il était d’une grande bonté et bon vivant, pieux, sympathique…Personne ne peut concevoir qu’il était homosexuel…», attestaient les voisins qui venaient soutenir la famille de la victime. Et pourquoi a-t-il été tué par deux homosexuels ?
    «Non, M. le président, Samir n’était pas homosexuel. Il était mon ami et j’étais souvent en sa compagnie…», a précisé un témoin, Othmane, qui était en compagnie du défunt lors du drame. Othmane a affirmé qu’il a fait également l’objet de violence de la part des deux homosexuels. «Mais, j’ai réussi à fuir…», a-t-il ajouté devant la Cour.
    Les deux amis, Othmane et Samir venaient de quitter leur travail pour se rencontrer et prendre un café ensemble. Après quoi, ils ont emprunté le chemin à destination de chez eux. La nuit est déjà tombée quand ils passent dans un coin plus ou moins obscur. Tout d’un coup, un jeune, élégant, les a appelés tout en s’approchant d’eux. Othmane et Samir ont tourné leurs regards vers la personne qui les appelait et lui ont demandé ce qu’elle voulait d’eux. Le jeune homme leur a lancé un sourire sans dire le moindre mot. Un deuxième jeune homme l’a rejoint. Les deux amis, Othmane et Samir, ont repris leur chemin. Mais, les deux jeunes hommes qui semblent être des homosexuels les ont suivis comme leurs ombres. Que voulaient-ils d’eux ? Les deux amis ont pressé leurs pas. Les deux jeunes homosexuels semblaient n’avoir pas l’intention de les abandonner. Pourquoi ? L’un des homosexuels a demandé à Othmane : «Je veux coucher avec toi…». Les deux amis ont rougi sans dire un mot. «On ne couche pas avec les hommes…», a répondu Samir. «Qui t’a dit que nous sommes des hommes ?», lui a répondu le plus jeune des deux homosexuels tout en avançant vers Samir. Il est resté seul devant les deux homosexuels. Ces derniers le sollicitaient de coucher avec eux à tour de rôle. Samir s’est abstenu. Et les deux homosexuels lui ont demandé de leur verser de l’argent. «Je n’ai sur moi que vingt dirhams…», leur a dit Samir. Mais l’un des deux a brandi un couteau, a menacé Samir de meurtre. Il avait tenté de l’obliger à coucher avec eux ou leur verser de l’argent. Samir semblait n’avoir pas la moindre inttention de répondre à leurs besoins sexuels. C’est le moment où le plus jeune des deux homosexuels lui a donné deux coups de couteau. Les deux mis en cause ont avoué leur crime et ont été condamnés à vingt-cinq ans de réclusion criminelle chacun.


    http://www.aujourdhui.ma/chronique-judiciaire-details64240.html
     
  2. nassira

    nassira العـــز و النصــر

    J'aime reçus:
    335
    Points:
    83


    ou est l'amitie ici ?? o finahiya rrojola, hreb o khalla sa7bou qatloh chmayet ???

    la7awla wa la qowata illa billah konna kansam3ou wa7ad mat kaydafa3 3la

    charafou o daba kanssam3ou wa7ad taqtal hint mabghach (.....)

    lotfak ya rabbbb !
     

Partager cette page