Un Protocole d'accord sur la cyber-sécurité entre le Maroc et la France

Discussion dans 'Info du bled' créé par Admin, 27 Mai 2013.

  1. Admin

    Admin Administrator Membre du personnel

    J'aime reçus:
    539
    Points:
    113
    Le Maroc et la France ont conclu, lundi à Rabat, un protocole d'accord sur la cyber-sécurité visant à renforcer les compétences des autorités nationales de la sécurité des systèmes d'information.

    [​IMG]

    Ce protocole d'accord, qui a été signé par le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l'Administration de la Défense Nationale, M. Abdeltif Loudyi, et le secrétaire général de la Défense et de la Sécurité Nationale de la République française, M. Francis Delon, s'inscrit dans le cadre du renforcement des liens de profonde amitié entre le Maroc et la France, indique un communiqué de l'Administration de la Défense Nationale.

    Il vise, notamment, le développement sur le long terme de la coopération dans le domaine de la cyber-sécurité entre les deux parties, ainsi que le renforcement des compétences des autorités nationales de la sécurité des systèmes d'information, à travers les échanges d'expériences, d'informations et d'expertises.

    Ce protocole contribuera également au développement des capacités de la direction générale de la sécurité des systèmes d'information de l'Etat, relevant de l'Administration de la Défense Nationale, et de ses infrastructures d'importance vitale .

    La mise en oeuvre de ce protocole se fera sur la base de plans d'action annuels conclus entre la direction générale de la sécurité des systèmes d'information et l'agence française de la sécurité des systèmes d'information, souligne le communiqué.

    A cette occasion, les responsables marocain et français ont exprimé leur satisfaction quant au dynamisme de la coopération bilatérale traduisant la diversité et la profondeur des relations qui lient le Royaume du Maroc et la République française, basées sur le respect mutuel, l'amitié séculaire et la confiance partagée, conclut le communiqué.


    source
     

Partager cette page