Une étude tire la sonnette d'alarme sur l'alcool en Russie

Discussion dans 'Scooooop' créé par angelman, 26 Juin 2009.

  1. angelman

    angelman Bannis

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    [​IMG]

    L'alcool bon marché et illicite cause plus de la moitié des décès chez les Russes âgés de 15 à 54 ans, montre une étude publiée par le journal Lancet.

    Cette enquête conduite dans trois villes industrielles - Tomsk, Barnaul et Biysk - souligne "que l'excès de mortalité dû au cancer du foie, au cancer de la gorge, aux maladies du foie et du pancréas est largement ou entièrement provoqué par l'alcool".

    Le taux de mortalité chez les hommes de 15 à 54 ans est cinq fois plus élevé qu'en Europe occidentale. Pour les femmes de la même catégorie d'âge, il est trois fois plus élevé.

    La Russie doit cesser ou taxer l'alcool illicite, estiment les chercheurs, ajoutant que cela signifie "affronter le crime organisé et la corruption au sein des administrations". "Ce qu'il faut, c'est de faire de la santé publique une priorité."

    David Zaridze, chef du centre russe de recherche sur le cancer et principal auteur de l'étude, précise que sur 1,3 million de Russes qui meurent chaque année de maladies cardio-vasculaires, "il est possible de suggérer qu'au moins un tiers de ces décès est lié à la consommation d'alcool et non à une pathologie cardiaque particulière".

    Les morts liées à l'alcool comprennent aussi des suicides, des meurtres, des noyades, ajoute-t-il.


    Dans une étude parue en avril, les Nations unies estimaient que la conjonction d'un régime alimentaire médiocre, d'une forte consommation d'alcool et d'une forte incidence des morts violentes pourrait réduire la population russe de 142 millions d'habitants actuellement à 131 millions d'ici 2025.

    Source
     

Partager cette page