Une israélienne au Grand Prix SAR Lalla Meryem

Discussion dans 'Scooooop' créé par @@@, 1 Mai 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Tenniswoman sous surveillance

    La joueuse de tennis israélienne, Shahar Peer, a donné du boulot aux services de sécurité lors de la 9ème édition du Grand Prix SAR Lalla Meryem à Fès. L’invitée était protégée d’éventuels agresseurs par des éléments en civil veillant discrètement au bord des courts, mais aussi autour de l’hôtel où elle logeait, rapporte une source sur place. Pour le “bonheur” des détracteurs de la “normalisation” avec Israël, Shahar Peer a été sortie au deuxième tour par la Tchèque Lucie Hradecka.

    http://www.telquel-online.com/371/lessentiel_371.shtml

     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    had l9adiya fakratni lorsque le Maroc avait boycoté le salon du livre à Paris en 2008 parce que Israél était un invité d'honneur.

    iwa ?
     
  3. Serviteur

    Serviteur Visiteur

    J'aime reçus:
    179
    Points:
    0
    Moi ce qui me tue c'est que pourquoi on s'estime inférieurs à ces pourritures ?!!!!

    Pourquoi nous leur donnons plus de valeur qu'ils ne méritent ? Est ce que c'est parce qu'ils nous accueillent les bras ouvert quand on vient chez eux ?

    Notre système policier est fait pour protéger les riches et leurs familles ainsi que les touristes.

    Affligeant !
     
  4. FoX

    FoX حديدان آل نهيان Membre du personnel

    J'aime reçus:
    164
    Points:
    63
    c'est plus facile de boycotter un salon que d'interdire une tenniswomen de jouer son tournoi, dans ce cas précis ils lui ont pas envoyé d'invitation (wild card) comme elle a un bon classement les organisateurs ne peuvent pas lui interdire de jouer, enfin si ils peuvent mais doivent tout de même verser 300.000 $ comme pénalité, même plus ce qui dépasse la dotation du tournoi et doivent aussi répondre à la WTA qui risque d'annuler le grand prix pour les années à venir
    je dis pas que je suis pour ni contre ... tout est une histoire de business
     
  5. rabeh

    rabeh Bannis

    J'aime reçus:
    18
    Points:
    0
    le sport n'a rien a voir avec la politique.. faut faire la part des choses
     
  6. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    à la méme joueuse les autorités de Dubai ont refusé de délivrér un visa en Fevrier dernier ;à la fin wallaw taytalbou sella bla 3nab et ont versé la somme que tu as mentionné et ont accépté la participation de l'un de ses compatriote.

    juste à quelle point l'hypocrisie est flagrante .
     

Partager cette page