Une marche en solidarité avec les enfants des camps de Tindouf

Discussion dans 'Info du bled' créé par titegazelle, 4 Février 2014.

  1. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    ... victimes de crimes commis par le Polisario,
    le 12 février à Rabat



    Rabat, 04 févr. 2014 (MAP) - Une marche d’enfants en signe de protestation contre les crimes commis contre les enfants dans les camps de Tindouf aura lieu, le 12 février à Rabat, à l’initiative de l’Organisation Colombe Blanche, le Mouvement international pour le parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc et l’Alliance des sahraouis marocains en Europe.

    Dans un communiqué parvenu à la MAP, les organisateurs ont indiqué que la tenue de cette opération, qui s'inscrit dans le cadre de la journée internationale de l’enfant soldat, vient après la réussite de celle lancée au parlement européen à Strasbourg et au parlement suédois à Stockholm.

    Cette marche se tient en solidarité avec les enfants victimes des violations graves dans 22 situations de conflit cités par le bureau du représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour les enfants et les conflits armés dans un rapport qui comprend aussi ce que l’on appelle la "liste de l’infamie", a ajouté cette même source.

    "Il y a actuellement plus de 250.000 enfants-soldats enrôlés, souvent de force, dans divers conflits armés à travers le monde", a-t-on précisé citant des statistiques des Nations Unies.


    L’Organisation Colombe Blanche a décidé de recevoir les lettres de protestation en signe de solidarité avec les enfants des camps de Tindouf, qui seront collectées et remises lors de cette marche silencieuse d'enfants et de leurs mamans à la représentation de l’ONU qui à son tour va les transmettre au secrétaire général des Nations Unies, pour condamner et dénoncer les crimes horribles dont sont victimes les enfants sahraouis marocains arrachés de force à leur famille et déportés à cuba, en ex Union Soviétique, en Algérie ou en Libye.

    A travers le message de la Colombe blanche, les organisateurs entendent alerter la communauté internationale et les organisations humanitaires à intervenir d’urgence afin de mettre un terme à la situation dramatique des familles confinées dans l’enfer des camps de répression de Tindouf sous le contrôle implacable du Polisario qui bafoue les droits humains les plus élémentaires et empêche toute expression d’opinion et toute manifestation de la volonté des séquestrés dont la grande majorité veulent retourner à leur mère patrie, a ajouté le communiqué.

    Ces exactions commises par le polisario et cautionnées par les généraux algériens, poussent de plus en plus de jeunes dans les camps à se jeter dans les bras de groupes terroristes et des réseaux criminels qui écument la zone sahélo-saharienne, conclut la même source.




    ER---TRA/COM. HN.

    MAP / 04.02.2014 : 18h15
    Une marche en solidarité avec les enfants des camps de Tindouf victimes de crimes commis par le Polisario, le 12 février à Rabat | Portail Menara.ma


     

Partager cette page